2017

Par Mathieu
le 10/11/2017 - 20:31
Karriem Riggins - Headnode suite (2017)

Dans tous les livres sur l’histoire de la culture hip-hop il sera fait mention des fameuses block party fondatrices des cinq points essentiels qui la constitue (le breakdance, le graffiti, le rap, la langue, les fringues) et à la lecture des chapitres dévoués à ces évènements, que ce soit dans Hip hop Family Tree de Ed Piskor, le documentaire Scratch de Doug Pray ou Can’t Stop Won’t Stop de Jeff Chang, vous aurez sûrement envie de partager l’une de ces soirées où Kool Herc passait les meilleurs breaks pour rendre fou son public.

le 09/29/2017 - 20:52
Propagandhi - Victory Lap (2017)

Les prairies canadiennes, là où la terre donne l'impression d'être plate, tellement l'horizon s'étend à l'infini. Winnipeg, Manitoba, "a frozen shithole" pour reprendre l'expression d'Aaron Funk alias Venetian Snares. Winnipeg est aussi un de ces hauts lieux de la musique indépendante canadienne où au travers des années, de petits et de gros groupes, mais qui ont tout de même eu un impact majeur, ont émergé. Swallowing Shit, KEN Mode, Comeback Kid, The Weakerthans, I Spy, Electro Quaterstaff, Head hits Concrete, Venetian Snares et surtout, le groupe qui est synonyme de la ville des prairies: Propagandhi. Les porte-étendards du drapeau de la défiance, du refus d'obtempérer, les champions de ceux qui n'ont pas de voix, qui se double aussi en une machine hybride punk thrash et metal ultra efficace et qui commence sa 31e année d'activité. Un monument musical canadien aussi important que D.O.A., NoMeansNo, John K. Samson, Narduwar et Neil Young qui revient avec son nouvel opus, Victory Lap, via Epitaph Records. 

Par Simonne
le 09/21/2017 - 22:09
Chelsea Wolfe - Hiss Spun (2017)

Chelsea Wolfe se réinvente une fois de plus avec Hiss Spun, un album plus sombre que jamais. La talentueuse musicienne est réputée pour son large éventail de styles musicaux et elle continue à les mélanger à merveille. Son sixième opus s'apparente un peu à Abyss, avec une touche moins lourde et plus atmosphérique. Produit par Kurt Ballou, c'est une oeuvre qui bascule incessamment entre le rêve et le cauchemar; c'est sinistre, chargé d'émotions, accablant.

le 09/10/2017 - 13:17
The Melvins - A Walk With Love and Death (2017)

Les Melvins. Ont-ils besoin d'être présentés ? Si vous ne les connaissez pas en 2017 et que vous fréquentez Pelecanus.net, c'est que vous n'avez pas bien fait vos devoirs. Bref, les Melvins, l'institution musicale du Nord-Ouest Pacifique (maintenant installé à Los Angeles) est fort probablement l'un des groupes les plus important, unique, intègre, indépendant et original des 35 dernières années. Voilà, c'est dit. Ils ont influencé tout le monde ou presque qui un jour ont pris une guitare et décidé de faire de la musique bruyante. Un parcours singulier est le leurs, et ce n'est pas différent avec cette nouvelle offrande qui arrive le 7 juillet. Un album double, rien de moins. Une première pour Buzz, Dale et cie. 

Par DMDFC
le 09/03/2017 - 21:32
Ulver - The Assassination of Julius Caesar (2017)

Nouveau rebondissement dans la carrière d’Ulver. Ou simplement : nouvel album. Les Norvégiens ont mis un point d’honneur a ne jamais sortir deux albums se suivant, et composer ainsi une discographie qui se renouvelle sans cesse de l’intérieur.

Par Simonne
le 07/17/2017 - 23:31
Tau Cross - Pillar of Fire (2017)

Dans la catégorie supergroup, Tau Cross se hisse rapidement dans les tops. Composé de Rob "The Baron" Miller (Amebix) aux voix et à la basse, Michel "Away" Langevin (Voivod) à la batterie et les guitaristes Andy Lefton (War//Plague) et Jon (Misery), ils sortent cette année leur deuxième opus Pillar of Fire et ceci seulement deux ans après la sortie de leur premier album éponyme qui a surpassé nos attentes qui étaient, admettons-le, très élevées. Talentueux ET prolifiques? Rien de moins venant de la part de musiciens de groupes légendaires.

le 06/28/2017 - 21:32
Full Of Hell - Trumpeting Ecstasy (2017)

Les jeunes premiers du grindcore sont de retour avec un nouvel album tout frais en provenance directement des plus profonds abysse de l'enfer. Après un EP, un split avec Nails et Code Orange et des collaboration avec Merzbow et The body, cette fois, c'est en solo que ça se passe (par solo, j'entends un album sans trop d'invités ni un album de collaboration).

le 06/25/2017 - 13:59
Harsh Toke - JOY - Sacri Monti - Burnout (2017)

Le nouveau split vinyle intitulé Burnout réunissant Harsh Toke, JOY et Sacri Monti sur Tee Pee Records a complètement fait exploser mes haut-parleurs. Non mais enfin, il est totalement impossible d’écouter ça en sourdine; ça crache glorieusement fort. Les trois 7 pouces aux couleurs criardes et translucides seront disponibles le 23 juin pour la modique somme de $16.98 US chez Tee Pee Records. Je vous assure que c’est un très bon investissement si vous aimez votre psyche-rock bien space, fuzzy et un peu nostalgique. Pour ceux qui préfèrent le format digital le "release" sera aussi disponible version CD (Beurk!)

le 06/13/2017 - 13:00
C H R I S T - Cinder (2017)

C H R I S T , le quatuor montréalais avec des membres au long pedigree ( Ire/Cobra Noir/The black Hand) est de retour avec un nouvel album, 2 ans après l'excellent Tower, et ils reprennent exactement là où ils nous ont laissé. 4 chansons, tout comme l'album précédent. Ca peut sembler court, mais dans le cas de C H R I S T, qui donnent dans le post rock épique et ambiant, 4 chansons c'est énormément de matériel. Considérant que 3 de ces chansons dépassent presque les 10 minutes (la dernière chanson est à elle seule de 19 minutes).

le 06/05/2017 - 22:09
The Colossus Of Destiny : A Melvins Tale

Ceux qui me connaissent savent très bien toute l'admiration et tout le respect que j'éprouve pour les Melvins, depuis que je les ai découverts au début des années 90, grâce à un certain groupe de Seattle nommé Nirvana, et depuis ce moment, où j'ai décidé d'aller vérifier par moi-même ceux dont Kurt chantais les louanges. Résultat, je suis un fan fini des Melvins. Un de ces très rares groupes qui après 33 ans, est toujours fidèle à lui-même, un parcours singulier, où ils n'en font qu'à leurs têtes, sans se soucier de ce que les autres en pensent, que ce soit au niveau de la musique, de la présentation, des éternels changements de son, de styles, les milliers de bassistes, les deux batteurs, les différentes incarnations (Melvins lite, Melvins 1983, Big Melvins, Mike And The Melvins, Melvins And Lustmord et j'en passe). Les Melvins méritent le respect, car ils sont uniques, intègres et irrévérencieux.

Pages

S'abonner à 2017