Chelsea Wolfe - Hiss Spun (2017)

Chelsea Wolfe - Hiss Spun (2017)

Chelsea Wolfe se réinvente une fois de plus avec Hiss Spun, un album plus sombre que jamais. La talentueuse musicienne est réputée pour son large éventail de styles musicaux et elle continue à les mélanger à merveille. Son sixième opus s'apparente un peu à Abyss, avec une touche moins lourde et plus atmosphérique. Produit par Kurt Ballou, c'est une oeuvre qui bascule incessamment entre le rêve et le cauchemar; c'est sinistre, chargé d'émotions, accablant.

La première pièce Spun s'aventure dans le drone et le sludge, c'est une marche lente, l'anticipation d'un climax qui n'arrive finalement pas. Spun se fond dans 16 Psyche, le premier single (bien choisi) de l'album, un morceau accrocheur dans lequel la voix éthérée de Chelsea réussit à marier le doom et l'opéra. Les hurlements n'arrêtent pas d'ici peu, car Vex est tout autant un crescendo de puissance. La vaporeuse Chelsea est appuyée par le growl de Aaron Turner (Isis, Sumac, Old Man Gloom) jusqu'à la fin lancinante de la pièce, et c'est un contraste franchement phénoménal. 

L'introduction dark folk à-la-Apokalypsis de The Culling évolue vers un point culminant riche en textures, un build-up coloré où voix et instruments s'entremêlent dans une ambiance industrielle. S'en suit, à mon avis, les meilleures pièces de Hiss Spun. Twin Fawn est un perpétuel va-et-vient entre la tranquillité et la vitalité qui se termine par un jam cathartique. Offering est de loin la pièce la plus pop, la voix mielleuse de Chelsea surplombe d'innombrables effets et une batterie saccadée qui rendent le morceau presque dansant.

La danse sera courte, puisqu'on enchaîne avec Static Hum, une ballade macabre où le vocal entrechoque la guitare lead et les progressions d'accords décomposés créent une ambiance hantée. Two Spirit est un retour aux sources, une pièce de folk acoustique mélancolique qui aurait pu paraître sur The Grime and the Glow. Two Spirit représente décidément le calme avant la tempête, puisque Scrape percute dès la première note. La rythmique tribale, les passages distortionnés d'électro et la voix frénétique de Chelsea sont parmi les nombreux sons qui nous assènent les tympans afin de clore l'album en beauté; un chaos d'une intensité à couper le souffle. 

Fidèle à son habitude, Chelsea Wolfe a changé sa formule pour son sixième album. On pourrait avancer que certains morceaux moins mémorables auraient peut-être profités à mûrir davantage avant d'être enregistrés, mais si on écoute l'album dans son intégralité, on comprend mieux la continuation entre les pièces et l'évolution progressive entre elles. De courtes pièces transitionnelles, soit le noise de Strain et l'ambient à la neo-Ulver de Welt, laissent respirer l'album tout en soudant ensemble les nombreux chapitres de l'oeuvre saisissante. Hiss Spun a une dynamique différente du reste de la discographie, certes, mais il reste que c'est un très bon album à consommer sans modération, de A à Z. 

Chelsea Wolfe - Hiss Spun (2017)
Chelsea Wolfe
Hiss Spun
Spun
16 Psyche
Vex
Strain
The Culling
Particle Flux
Twin Fawn
Offering
Static Hum
Welt
Two Spirit
Scrape
Billets de spectacles ou instruments de musique, tous mes revenus vont vers la musique.

Ajouter un commentaire