Sandra

Portrait de Sandra
À propos: 
Je voulais travailler dans la culture mais ça marchait pas, alors pour tromper l'ennui j'allais voir des concerts puis j’écrivais des trucs. J'ai fini par trouver du boulot, mais j'ai continué à écrire.
Le 11/19/2015 - 21:55
Solids + Wild Moth + Gulfer 11/11/2015 @ La Casa del Popolo, Montréal

Salle comble pour le retour des enfants prodiges à la maison : à peine revenus de leur tournée européenne, les Montréalais de Solids ont embrasé la Casa del Popolo pour le plus grand plaisir de leur fanclub local. Tu n’as pas réussi à avoir de billet? Dommage, ça t’apprendra à procrastiner. Une soirée sauna + décrassage d’oreilles comme celle-ci, ça ne se refuse pas.

Le 10/29/2015 - 22:06
Oneohtrix Point Never : deux extraits de Garden of Delete en écoute

Depuis plusieurs semaines, Warp Records et le génial producteur électronique Daniel Lopatin lui-même s’amusent à distiller des infos sur le prochain Oneohtrix Point Never à travers un jeu de teasing improbable.

Le 10/24/2015 - 15:17
Protomartyr + Growwing Pains + Fred Thomas 12/10/15 @ Le Ritz PDB, Montréal

En cette douce soirée de l’Action de Grâce, point de repas fastueux ni de dinde gavée dans nos assiettes. On choisit plutôt d’aller s’engraisser les oreilles à un concert post-punk, genre trop peu représenté en ces pages et dont le renouveau a pourtant vu fleurir de belles pépites ces dernières années, à l’instar de Protomaryr. Direction le Ritz PDB pour voir ce que vaut sur scène le quatuor de Détroit.

Le 10/11/2015 - 22:08
Maserati : deux titres en écoute pour "Rehumanizer"

Mêlant toujours space, kraut et post-rock avec brio, Maserati sortira un nouvel album intitulé Rehumanizer chez Temporary Residence à la fin du mois.

Le 09/27/2015 - 19:59
Tim Hecker 18/09/2015 @ Centre Phi, Montréal

La rentrée montréalaise s’accompagne comme à son habitude d’une multitude de shows tous plus alléchants les uns que les autres. A la mi-septembre, c’est le festival Pop Montréal qui régale, et il est bien difficile de faire un choix. Tandis qu’une partie de la rédaction choisit d’accompagner cette belle fin d'été de l’indus mythique de Godflesh, j’opte -après hésitation- pour l’ambient tout aussi légendaire d’une valeur sûre : Tim Hecker, et sa promesse d’un concert « immersif et sensoriel ».

Pages