Kvelertak

Par Andrey
le 04/05/2016 - 21:57
Plus et moins de Mars 2016

Toujours un peu à la bourre (on finira par intégrer le concept de "deadline", promis), voici ce qui nous à fait réagir au cours de ce mois de mars. Au programme: de la pop grindcore, du kraut-rock, du AC/DC et des cassettes. Je sais vendre du rêve, n'est-ce pas ?

Par Simonne
le 04/02/2016 - 19:13
Rien à foutre à Montréal ? Avril 2016

Le mois d'avril va être lourd. On aura droit à de la grande visite à Montréal: Napalm Death, Melvins et Melt-Banana. Vous n'avez pas vos billets pour ce spectacle qui affiche déjà complet? Ne vous inquiétez pas, Tau Cross, Bongzilla, Kvelertak et Torche feront sans doute siller vos tympans.

le 12/22/2015 - 23:01
Les TOPS concerts 2015 de la rédaction

On choisit facilement la musique chez soi, mais plus difficilement celle qui va passer en live dans nos salles favorites. Que ce soit en mode aléatoire total ou en épreuve du feu attendue, le concert reste soumis au travail parfois acharné des musiciens, promoteurs et organisateurs que l'on se doit de remercier chaleureusement pour tous les moments magiques vécus dans les salles en 2015. Histoire d'honorer leur travail comme il se doit, la rédaction vous présente ici ses coups de coeur live 2015 avec une petite sélection de photos que vous pourrez retrouver dans les albums des articles liés tout du long. N'hésitez pas à cliquer. Bon visionnage et bonne lecture !

Par Estelle
le 08/31/2015 - 02:00
Rock Altitude Festival 2015 14/08/2015 @ Le Locle, Suisse

2015, année de célébration. Après le Hellfest, c’est au tour du Rock Altitude Festival de fêter sa décennie d’existence. A occasion exceptionnelle, évènements exceptionnels : il n’y a pas trois mais quatre jours de festivités, et les deux mascottes du festival Jean Bryan et Dr Chapute ont décidé d’en profiter pour se passer la bague au doigt ! Les organisateurs s’en sont aussi donnés à cœur joie en nous concoctant une programmation aux petits oignons qui mélange habilement groupes locaux et pointures internationales. Après tout, on ne change pas une recette qui gagne.

Par Estelle
le 07/15/2014 - 18:43
Hellfest 2014 - Jour 01 : "Ô douce vallée…"

Chaque année, c’est le même rituel. L’agent de sécurité vérifie mon pass puis me souhaite un bon festival. Je marche quelques minutes avant d’atteindre une immense porte et quand je l’ai finalement traversée, je m’arrête quelques instants pour savourer ce moment… Après une longue année d’attente, me voilà enfin de retour au Hellfest.

Par Floriane
le 05/19/2014 - 21:52
Desertfest Londres 2014 : Jour 2 - Le vif du sujet

Le jour se lève sur Londres. Histoire de profiter un peu de la journée avant l'avalanche de gros son qui attend la petite bande de Français que nous sommes, une balade dans Camden Lock s'impose. Parmi la foule qui grouille dans les allées enfumées d'encens ou de graillon, on arrive tout de même à croiser Henry Vasquez et Dave Sherman de Spirit Caravan, une pinte à la main. C'est aussi ça le Desertfest ! Blague à part, le samedi désertique était le jour que j'attendais avec le plus d'impatience (s'il est encore possible de quantifier ses émotions à ce stade). Séduite par Heart Of Oak d'Anciient, j'étais très curieuse de les découvrir sur scène, tout comme ASG, Samsara Blues Experiment, Weedeater, et bien évidemment la tempête norvégienne de Kvelertak. L'Electric Ballroom est donc devenu mon fief pour la majeure partie des concerts...

le 08/22/2013 - 12:14
John Dyer Baizley

Alors oui, ça paraissait évident, on a beau repousser l'échéance, on en convient, un disco-graphique sans parler de John Dyer Baizley ça ne serait pas sérieux. John Baizley donc, guitariste et chanteur de Baroness mais aussi illustrateur de talent originaire de Savannah en Georgie, berceau de groupes comme Kylesa ou Black Tusk dont il a signé d'ailleurs quelques pochettes, est devenu en quelques années une référence dans le milieu de l'illustration de projets musicaux fortement amplifiés. Jusque très récemment réservé quant à la notion d'auto-promotion, il commence à proposer des expositions de ses travaux originaux (cf : celle lors du Roadburn 2013) et présente désormais ses travaux et une boutique sur Aperfectmonster.com. Son style, très influencé par Alphonse Mucha (dit-on), est pour moi l'une des nombreuses raisons que l'on a de privilégier le support vinyl à d'autres. Sérieusement, quoi de mieux que de scruter en détail ces magnifiques artworks en sirotant une bière au son de groupes comme Torche, Coliseum, Kvelerkak ou Baroness ?

Par William
le 05/27/2013 - 04:42
Kvelertak + Black Tusk + The Great Sabatini 21/05/2013 @ Coop Katacombes, Montréal

Il est 20h00 et nous sommes le mardi 21 mai, le ciel est gris et les ruelles sombres. La brume donne une allure sinistre au décor montréalais, les immeubles de la rue Ontario semblent trempés de la cave jusqu'au grenier. En temps normal, je ne serais pas sorti du confort de ma demeure par une soirée semblable. Évidemment, une raison se camoufle derrière mon parcours, une motivation des plus évidentes aux yeux des mélomanes locaux. Une lueur se dégage du coin des rues Ontario et Saint-Laurent, une lueur qui reflète ma détermination. La sinistre salle de spectacles, méticuleusement baptisée Les Katacombes, est l'hôte d'une soirée tout à fait particulière. Pour la modique somme de quinze dollars, nous avons droit à un rassemblement musical formidable. Les abords du bâtiment regorgent de camarades qui sont, tout comme moi, fervents de lourdeur sonore. Ce rendez-vous familial propose un festin de décibels des plus attrayants, le parfum d'une salle comble se propage lentement dans l'air. Avant même le début des hostilités, l'objectif des forcenés norvégiens de Kvelertak est atteint. Inévitablement, l'approbation de cette popularité devra être traduite sur scène plus tard en soirée.

Par Andrey
le 03/19/2013 - 18:41
Kvelertak + Truckfighters + El Doom & The Born Electric 15/03/2013 @ Glazart, Paris

A la base, je voulais faire une interview de Kvelertak, mais mes horaires de disponibilité en ont décidé autrement. Ce n'est donc pas cette fois que je saurai de quoi parlent leur chansons. En attendant, j'ai quand même assisté au concert qui a eu lieu au Glazart, et comme à l'accoutumée, vous trouverez mes impressions dans la suite de cet article. Ouais, ce paragraphe ne sert à rien.

S'abonner à Kvelertak