The Body

Par Simonne
le 12/30/2016 - 15:03
Rien à foutre à Montréal ? Janvier 2017

2017 démarre en trombe avec des prestations qui s'annoncent particulièrement épiques. On aura l'embarras du choix entre Perturbator, Mayhem, Mogwai, Cold Cave et bien plus. Aucune excuse pour hiberner lors du mois de janvier. 

le 12/27/2016 - 18:57
Les TOPS albums 2016 de la rédaction

Toujours plus agréables à lire qu'à écrire, les tops de fin d'année sont plus qu'une habitude, une véritable tradition au sein des magazines culturels. Une tradition qui devient aussi difficile que de gérer un média en lui-même qui désire parler de musique, car le flux et les algorithmes, ces entités en lutte perpetuelle sous nos regards d'internautes isolés, deviennent un véritable enjeu de société. D'un côté les flux, toujours plus nombreux, toujours plus denses, de l'autre l'algorithme, toujours plus "intelligent", toujours plus affuté, soi-disant pratique, mais pénalisant, véritables oeillères pour les oreilles (et pas que). Quid des envies ? De l'humeur ? De l'aventure ? Du risque ? Du renouveau ? Non je ne veux pas écouter du stoner ou du post-rock toute la journée parce que ce mois-ci un album dans le genre m'a plu. Non je ne veux pas une playlist "chansons punk pour se rebeller" ou "pop gothique pour nuits blanches". Non je n'ai pas envie d'écouter la musique comme j'appuie sur un déo à chiotte. Je veux que le temps s'arrête chez un pote car un artiste inconnu vient de me frapper les pavillons en arrière-fond, je veux passer chez un disquaire que j'aime et me faire coller un truc dans les mains quitte à avoir peur de revenir lui revendre, bref, vous m'aurez compris. Abordez ce top sans attentes, restez ouverts et curieux, et même s'il y a 80% de chance que vous arriviez sur cet article via un algo (et ouais), on vous aime et vous remercie d'être là pour venir voir et écouter ce qu'on a à proposer. Prenez-soin de vous, de notre côté on va essayer de survivre à 2017. Bonne écoute !

Par Simonne
le 05/01/2016 - 21:00
Rien à foutre à Montréal ? Mai 2016

Le mois de mai débutera avec le son entraînant de Baroness et se terminera avec la dissonance de The Body. Entre temps, Chelsea Wolfe nous hypnotisera, Weedeater nous saliront et Magrudergrind reviendront en force. Les nombreux concerts du mois causeront certainement un dilemme chez plusieurs amateurs de musique: où choisirez-vous d'aller faire vibrer vos tympans? 

Par Andrey
le 04/05/2016 - 21:57
Plus et moins de Mars 2016

Toujours un peu à la bourre (on finira par intégrer le concept de "deadline", promis), voici ce qui nous à fait réagir au cours de ce mois de mars. Au programme: de la pop grindcore, du kraut-rock, du AC/DC et des cassettes. Je sais vendre du rêve, n'est-ce pas ?

Par Estelle
le 03/08/2016 - 09:00
Roadburn 2016 : 5 raisons d’y aller (2/3)

On continue notre série avec Estelle pour qui ce sera le premier Roadburn. Après des années d’attente, autant vous dire qu’elle a hâte de découvrir si tout ce qu’on dit sur le festival est vrai !

Par William
le 05/06/2015 - 23:14
Rien à foutre à Montréal ? Mai 2015

Le mois de mai s’alignait pour être mémorable. Avec le passage de groupes du calibre de Cult Of Luna, Ufommamut, Loma Prieta et The Body, nous en avions pour tous les goûts. Malheureusement, les maitres suédois du post-metal Cult Of Luna devront remettre leur tournée en septembre prochain, des problèmes de visas semblent être la cause de cette fâcheuse situation. Malgré tout, nous pourrons nous distraire avec une panoplie de concerts de plus petite envergure en plus des agréables festivals Pouzza et Mutek.

le 05/19/2014 - 21:52
Desertfest Londres 2014 : Jour 2 - Le vif du sujet

Le jour se lève sur Londres. Histoire de profiter un peu de la journée avant l'avalanche de gros son qui attend la petite bande de Français que nous sommes, une balade dans Camden Lock s'impose. Parmi la foule qui grouille dans les allées enfumées d'encens ou de graillon, on arrive tout de même à croiser Henry Vasquez et Dave Sherman de Spirit Caravan, une pinte à la main. C'est aussi ça le Desertfest ! Blague à part, le samedi désertique était le jour que j'attendais avec le plus d'impatience (s'il est encore possible de quantifier ses émotions à ce stade). Séduite par Heart Of Oak d'Anciient, j'étais très curieuse de les découvrir sur scène, tout comme ASG, Samsara Blues Experiment, Weedeater, et bien évidemment la tempête norvégienne de Kvelertak. L'Electric Ballroom est donc devenu mon fief pour la majeure partie des concerts...

S'abonner à The Body