Eyehategod

le 12/22/2015 - 23:01
Les TOPS concerts 2015 de la rédaction

On choisit facilement la musique chez soi, mais plus difficilement celle qui va passer en live dans nos salles favorites. Que ce soit en mode aléatoire total ou en épreuve du feu attendue, le concert reste soumis au travail parfois acharné des musiciens, promoteurs et organisateurs que l'on se doit de remercier chaleureusement pour tous les moments magiques vécus dans les salles en 2015. Histoire d'honorer leur travail comme il se doit, la rédaction vous présente ici ses coups de coeur live 2015 avec une petite sélection de photos que vous pourrez retrouver dans les albums des articles liés tout du long. N'hésitez pas à cliquer. Bon visionnage et bonne lecture !

Par Floriane
le 06/06/2015 - 12:26
Rien à foutre à Paris ? Juin 2015

Comme chaque mois, les Stoned Gatherings nous ravissent. Toutefois, juin voit aussi venir Eagles Of Death Metal, Primus, ou encore L7… Voici donc un condensé des échauffourées musicales mensuelles à proposer à tous les malchanceux qui resteront à la capitale pendant que de longues files de voitures quitteront le périph' en direction des Freak Valley, Rock In Bourlon et autre Hellfest.

le 05/19/2015 - 17:55
 Roadburn 2015 : jour 1 : décollage immédiat

Tilburg, here we go again. Comme chaque année, armé d’un sac seulement alourdi par du bourbon et du nécessaire carnet / stylos, j’ai pris la direction du plat pays. Du riff, encore du riff. Mais pas qu’un seul type de riff. Oh, non… Et juste histoire de me souhaiter bon voyage et de me faire encore plus apprécier le fait de quitter le pays, les Merveilleuses Forces de l’Ordre et de la Justice du chemin de fer vont me faire une petite blague. Quelques heures plus tard, j’ai rejoint une partie de l’équipe du Pélican et nous filons à vive allure – en-dessous des limitations de vitesse autorisées bien entendu… - à l’est. Encore une fois, la douce commune de Tilburg s’est parée de ses plus beaux attributs et la superbe affiche réalisée par Arik Roper se voit un peu partout. Je sais que cela ne vous concerne que peu mais pour un journaliste, le Roadburn, c’est le rêve. Dans le sens où nous sommes vraiment bien traités (ouais, nous, petites merdes de scribouillards sans âme) et considérés. Sachant que 90% d’entre nous sont absolument bénévoles, je peux vous garantir que ça fait une grosse différence.

le 05/04/2015 - 18:07
Hellfest 2015 : la Valley oui, mais pas que

La question n'est pas de savoir pourquoi vous iriez au Hellfest cette année. Non. La question est pourquoi diable n'iriez-vous pas ?! Pas nécessaire de revenir sur l'importance que le festival a pris au cours des dernières années. À bien des égards, il est devenu une institution et un point de ralliement pour tous les amateurs de gras de l'Hexagone et plus loin encore. Comme tous les ans, la programmation est large. Oui, bien entendu, il y a des groupes qui ne vous intéresseront pas. Je vais aussi très vite faire l'impasse sur une description détaillée de la Valley puisque, comme tous les ans, nous allons y passer le plus clair de notre temps (Saint Vitus, Wovenhand, Envy, High On Fire, Glowsun, Orange Goblin, Brant Bjork, Wounded Kings, Eyehategod, Weedeater, ...). Du gras. DU GRAS. Et une deuxième couche.

Par Rémy
le 03/31/2015 - 22:28
Rien à foutre à Lyon ? Avril 2015

Nous voici au sommet de la saison musicale, oui, ce fameux mois d’avril. Faut croire que l’arrivée du printemps donne envie aux groupes de visiter notre belle capitale des Gaules. Concrètement, si tu t’ennuies ce mois-ci c’est bien que t’es à côté de tes pompes. Attention, c’est pas une raison pour sortir ton smartphone à chaque concert, on regarde avec les yeux, on écoute avec nos tympans, protégés bien entendu ! Alors réjouis-toi et profite pleinement, parce là c’est un programme plus que chargé en gros shows qui t’attend. Et bordel, ça fait du bien !

le 11/01/2014 - 23:26
Roadburn 2015 : l'ultime mixtape

Vous le savez, le Roadburn est notre festival de prédilection en Europe. Principalement car il rassemble chaque année une brochette de groupes variés tapant dans une palette de styles large et dans un degré de reconnaissance allant du petit nouveau à la légende vivante se réunissant parfois juste pour l'occasion. Comme à chaque année, l'édition 2015 ne faillira pas à sa réputation et nous proposera plétore de projets dont une bonne partie n'est jamais encore passée par Tilburg. Histoire de vous faciliter la tâche dans cette programmation plus que touffue, que vous y alliez ou non, voici l'ultime mixtape réunissant la quasi-totalité des projets participant à l'édition 2015, soit plus de 6h de musique. Bon voyage !

le 09/18/2014 - 21:10
[Documentaire] Slow Southern Steel : une percée dans les scènes « Southern »

On n'y croyait plus ! Mais Chris Terry (chanteur de Rwake) et David Lipke ont fini par partager avec nous leur documentaire Slow Southern Steel. Sorti initialement en 2011, projeté en salle, puis passé à l'as malgré la demande (ce genre de docus ne courant pas les écrans) celui-ci nous emmène pendant 1h30 à la rencontre de musiciens plus ou moins connus (de Phil Anselmo à Phillip Cope de Kylesa) tous originaires du Sud des États-Unis et participant à l'effort musical et culturel local. Que vous soyez amateur ou pas, c'est à voir absolument tant on en parle peu. Et si jamais vous êtes curieux d'écouter les groupes présents dans le documentaire, nous vous avons préparé une petite playlist disponible à la suite, bonne écoute, bon visionnage.

“Slow Southern Steel est un film à propos de la musique heavy du sud des États-Unis, racontée par les personnes même qui l’ont créée et faite évoluer depuis deux décennies. Tourné à l’arrière des bars, sur des parkings, et dans les loges enfumées de salles de concerts miteuses que même la Bible Belt n’a pas encore réussi à liquider, ces musiciens engagés parlent de leur amour pour la musique et le Sud, ainsi que des difficultés, contradictions et névroses qui touchent les artistes ici bas. Il n’y a pas d’illusions dans ce film, pas d’excuses ou de distractions : juste la vérité brute, édictée par ceux qui vivent dans la différence. Avec le cultissime Dixie Dave Collins (Weedeater, Buzzov-en, Bongzilla) pour voix off, Slow Southern Steel est un regard authentique et honnête sur l’une des communautés musicales les plus notables engendrées sur ce continent.“

Par Julien
le 05/08/2014 - 14:15
EYEHATEGOD - Eyehategod (2014)

14 ans se sont écoulés depuis le dernier album d’EYEHATEGOD, ce qui peut paraître un tantinet long. Avant de taxer l’ensemble du groupe de feignasses accomplies, il faut considérer l’actualité brûlante du frontman Mike Williams, rincé par l’ouragan Katrina, incarcéré pour possession de stupéfiants (so what ?) et désintoxiqué à l’arrache dans une pittoresque prison dont les USA ont le secret. Bref, rien de vraiment étonnant pour le légendaire Mike IX dont les étapes de la vie sont si semblables aux cases d’un certaine idée du jeu de l’oie, version poisseuse et scabreuse bien entendue. D’ailleurs, artistiquement parlant, cela ne l’a guère ralenti : à son actif, ces dernières années, un premier roman aux accents Burroughsien (Cancer as a Social Activity), un second en cours d’écriture, et diverses collaborations dont le mémorable Corrections House (voir chronique de l’album par Martin). Du travail studio, certes. Mais pour avoir vu EYEHATEGOD en live au Glazart en août dernier, puis Corrections House à la Flèche d’Or en novembre, difficile de reprocher à Williams de ne pas tenir une forme impériale.

le 03/18/2014 - 04:12
Eyehategod : "Agitation! Propaganda!" disponible à l'écoute, "Eyehategod" programmé pour mai 2014

On dirait que les choses prennent de la vitesse du côté des vétérans du sludge de la Nouvelle-Orléans. La perte de leur batteur Joey LaCaze n'aura donc pas signé la fin du projet puisque Eyehategod sera le nom de leur prochain album, et ce, 13 ans après leur dernière sortie, Confederacy of Ruined Lives. La galette, elle, dont le producteur n'est autre que Billy Anderson (à l'oeuvre derrière des albums de Sleep, Orange Goblin, Secret Chiefs 3 et bien d'autres) sera publiée via Housecore Records (le label de Phil Anselmo) le 27 mai prochain. Un extrait et les impressions de Mike Williams traduit par nos soins sur ce nouvel album sont disponibles à la suite de l'article. Un clip devrait aussi surgir dans pas long, dirigé par... Josh Graham, gardez l'oeil ouvert !

"Je dois avouer que je ne crois pas que nous ayons loupé la moindre étape de la création de cet album et je pense que ces nouveaux morceaux sont une pure combinaison d'un EYEHATEGOD classique mixé avec notre meilleure production, mixage et écriture en 13 ans. La principale et tragique cassure dans la chaîne, fut évidemment le décès l'année dernière de notre grand ami et batteur Joey LaCaze. Quoiqu'il en soit, ses pistes de batterie originales sont bel et bien présentes dans l'enregistrement final et nous en sommes vraiment heureux... Tout comme nous n'avons aucunement hésité à travailler avec Housecore, nous l'avons fait naturellement. Nous avons toujours été une famille, et nous en serons toujours une."

Par Fred Nvrd
le 09/19/2013 - 08:31
Rock Altitude Festival 2013, Le Locle, Suisse

Pour celui qui n'est pas spécialiste de la géographie helvète, savoir où se trouve Le Locle en Suisse peut sembler un peu ardu. Petite ville nichée à la frontière franco-suisse, Le Locle de par sa taille plutôt restreinte peut surprendre par le fait d'abriter ce festival. En effet, qui peut se targuer d'avoir fait jouer Meshuggah, Neurosis, Mogwai ou encore Gojira dans une ville de moins de 50 000 habitants ?

Pages

S'abonner à Eyehategod