Max Cayer

Portrait de Max Cayer
À propos: 
Batteur pour Nous Étions et Argument, bassiste pour Valeri Fabrikant et The Band Of Peace, père de famille, maniaque de musique en tout genre.
Le 09/10/2017 - 13:17
The Melvins - A Walk With Love and Death (2017)

Les Melvins. Ont-ils besoin d'être présentés ? Si vous ne les connaissez pas en 2017 et que vous fréquentez Pelecanus.net, c'est que vous n'avez pas bien fait vos devoirs. Bref, les Melvins, l'institution musicale du Nord-Ouest Pacifique (maintenant installé à Los Angeles) est fort probablement l'un des groupes les plus important, unique, intègre, indépendant et original des 35 dernières années. Voilà, c'est dit. Ils ont influencé tout le monde ou presque qui un jour ont pris une guitare et décidé de faire de la musique bruyante. Un parcours singulier est le leurs, et ce n'est pas différent avec cette nouvelle offrande qui arrive le 7 juillet. Un album double, rien de moins. Une première pour Buzz, Dale et cie. 

Le 06/28/2017 - 21:32
Full Of Hell - Trumpeting Ecstasy (2017)

Les jeunes premiers du grindcore sont de retour avec un nouvel album tout frais en provenance directement des plus profonds abysse de l'enfer. Après un EP, un split avec Nails et Code Orange et des collaboration avec Merzbow et The body, cette fois, c'est en solo que ça se passe (par solo, j'entends un album sans trop d'invités ni un album de collaboration).

Le 06/13/2017 - 13:00
C H R I S T - Cinder (2017)

C H R I S T , le quatuor montréalais avec des membres au long pedigree ( Ire/Cobra Noir/The black Hand) est de retour avec un nouvel album, 2 ans après l'excellent Tower, et ils reprennent exactement là où ils nous ont laissé. 4 chansons, tout comme l'album précédent. Ca peut sembler court, mais dans le cas de C H R I S T, qui donnent dans le post rock épique et ambiant, 4 chansons c'est énormément de matériel. Considérant que 3 de ces chansons dépassent presque les 10 minutes (la dernière chanson est à elle seule de 19 minutes).

Le 06/05/2017 - 22:09
The Colossus Of Destiny : A Melvins Tale

Ceux qui me connaissent savent très bien toute l'admiration et tout le respect que j'éprouve pour les Melvins, depuis que je les ai découverts au début des années 90, grâce à un certain groupe de Seattle nommé Nirvana, et depuis ce moment, où j'ai décidé d'aller vérifier par moi-même ceux dont Kurt chantais les louanges. Résultat, je suis un fan fini des Melvins. Un de ces très rares groupes qui après 33 ans, est toujours fidèle à lui-même, un parcours singulier, où ils n'en font qu'à leurs têtes, sans se soucier de ce que les autres en pensent, que ce soit au niveau de la musique, de la présentation, des éternels changements de son, de styles, les milliers de bassistes, les deux batteurs, les différentes incarnations (Melvins lite, Melvins 1983, Big Melvins, Mike And The Melvins, Melvins And Lustmord et j'en passe). Les Melvins méritent le respect, car ils sont uniques, intègres et irrévérencieux.

Le 05/28/2017 - 21:19
The Poison Arrows - No Known Note (2017)

The Poison Arrows, de Chicago Illinois, un trio actif depuis bientôt 14 ans (16 ans si on compte les début en solo) est composé du guitariste et chanteur Justin Sinkovich  (ex-ATOMBOMBPOCKETKNIFE, file 13 records, le site web Epitonic) du bassiste Patrick Morris (membre fondateur des légendaires Don Caballero, aussi des excellents Six Horse et Aquaintance) et du batteur Adam Reach (Pink Avalanche, Touch and Go records). Ils étaient bien tranquilles ces dernière années, après deux albums et plusieurs tournées entre 2007 et 2011, mais vers mi-2016 ils ont recommencé à se produire en spectacle avec entre autres leurs bon amis de Drive Like Jehu, Bardo Pond, gODHEADSILo, tout en travaillant à temps perdu sur leur nouveau matériel.

Pages