Paris

Par Boris
le 06/16/2016 - 23:59
Shellac + Helen Money 01/06/2016 @ La Gaîté Lyrique, Paris, France

C’est bien peu de dire que le passage à Paris de Steve Albini et de son increvable trio bruitiste de Chicago était attendu comme le Sauveur par tous les musicomanes amateurs d’expériences auriculaires limites…

Par Julien
le 05/31/2016 - 23:59
Carpenter Brut + Thot 27/05/2016 @ La Cigale, Paris

Un bon festin s’apprécie toujours mieux le ventre vide. Ce soir, nous pouvions sauter la première partie sans mauvaise conscience. Thot s’est perdu dans ses effets de scène vaniteux et son maniérisme musical.

Par Boris
le 05/17/2016 - 23:29
Pelican + Wiegedood 05/05/2016 @ La Maroquinerie, Paris

Retour attendu des patrons du post-metal instrumental à Paris ce jeudi 5 mai, à la Maroquinerie toujours, cette même salle dont le quartet Illinois avait déjà fait trembler les murs quatre années plus tôt, lors d’un concert mémorable en compagnie de OM.

Par Boris
le 05/05/2016 - 00:51
Jakob + Kasan 24/04/2016 @ Le Klub , Paris

Et une nouvelle soirée estampillée "post" ma foi fort attendue ce dimanche 24 avril sous les caves voûtées du chaleureux Klub, en plein coeur du 1er arrondissement parisien, pour les quelques privilégiés - la salle souterraine affichant quasi-complet — venus découvrir les trois architectes sonores néo-zélandais de Jakob, en pleine tournée européenne.

Par Andrey
le 02/10/2016 - 23:33
Golden Void + Holy Sons 02/02/2016 @ Batofar, Paris

J'ai découvert Golden Void au Roadburn 2013, et ai tout de suite regretté de ne pas avoir fait cette découverte une semaine plus tôt, pour leur passage à Paris. Depuis, je n'ai cessé de vanter les merveilles de ce groupe à tous les amis, au point que, trois ans et des dizaines de concerts plus tard j'avais un peu peur d'avoir survendu le truc. Mais il a suffi d'un seul morceau par le groupe (dont la moitié était par ailleurs malade) pour confirmer mes souvenirs: Golden Void enterre aisément tous les Colour Haze, tous les Radio Moscow, tous les Uncle Acid, et globalement tous les groupes de rock à tendance psyché que j'ai jamais vus. Et Holy Sons alors ? Oh bah c'était tout aussi parfait : trois musiciens, dont le génie derrière une grosse partie des compos de Grails, qui jouent des superbes morceaux avec une aisance déconcertante. Bref, merci beaucoup aux groupes d'avoir ruiné la surprise du meilleur concert de l'année dès janvier, hein.

Par Andrey
le 12/15/2015 - 00:35
Mgla + One Head, One Tail + Misthyrming + Kringa 09/12/2015 @ Paris

De retour au Glazart après plus d'un an d'absence (bah alors, kestufou ?), je constate avec satisfaction que la salle a changé en bien : des barrières à l'entrée, une scène beaucoup moins encombrée et mieux visible, et enfin un son que j'ai trouvé meilleur qu'avant. Quoi de mieux qu'un bon concert de black metal pour en profiter ? Nous avons donc eu ce soir droit aux Islandais de Misthyrming et la tenue dira-t-on... aérée du leader, à One Tail, One Head et leur présence scénique totalement déjantée, et enfin aux maîtres : Mgla. Et ce sont clairement les Polonais qui emportent la palme de la soirée, avec un set absolument impeccable, que ce soit niveau son que niveau prestation. Vraiment impressionnant. Vous avez manqué ça ? Pas grave, vous pouvez encore vous rattraper en mars

le 12/09/2015 - 10:00
Bellhound Choir + John Garcia 04/12/2015 @ L'Archipel, Paris

L'une des dernières Stoned Gatherings de la saison se solde par un cuisant succès ! La particularité du lieu fait de l’événement un moment magique, perdu dans la cité parisienne, à la fois proche de son agitation et si loin de son vacarme. L'Archipel, alias « la salle en forme de chapelle » comme il me plaît tant à la renommer, reçoit ce soir un monument du Desert Rock : John Garcia et son projet solo. Le père de Kyuss est attendu au tournant par ses fidèles et c'est à grandes lampées de vodka orange qu'il saura les rassurer. Jolie prestation également pour l'ex chanteur-guitariste de Pet The Preacher, reconverti en song-writer ténébreux et sensuel. Oh, et puis pour les 5 ans des Stoned Gatherings, il y avait un photomaton !

Par Patrick
le 12/02/2015 - 23:17
Aluk Todolo + Insect Ark + Yussuf Jerusalem 26/11/2015 @ Les Instants Chavirés, Paris

De la lumière à l'ombre. Direction l'autre côté du périph pour une soirée sous le signe de l'éclectisme. À l'image de son graphisme, Arrache-toi un œil nous a concocté un savant mélange à la fois déconcertant et parfaitement équilibré. En entrée on commencera par une belle dose de garage signé Yssuf Jerusalem, frais et acide. Rien de tel pour déconnecter de toutes ces merdes que nous vivons depuis deux semaines. Insect Ark nous offrira ensuite un set dense et profond aux équilibres subtils entre loop expérimental et drone lancinant, le tout soutenu par un basse doomeuse à souhait. La conclusion sera apportée par Aluk Todolo. Et là tout change, on coupe les lumières, l'énorme ampoule pend devant la scène. Nous somme prêts à invoquer les esprits. Mais cette fois-ci les choses ont changé. Le groupe nous offrira un nouveau son, plus lumineux comme s'ils avaient créé un pont entre le tellurisme le plus profond et les espaces cosmiques. Ce n'est que la deuxième fois que j'assiste à leur concert et encore une fois je n'étais plus tout à fait pareil à la fin de celui-ci.

le 11/28/2015 - 06:11
Horisont + Satan's Satyrs + The Shrine + Kadavar 17/11/2015 @ Le Trabendo, Paris

A quelques jours seulement des attentats de Paris, je me glisse à nouveau dans l'ambiance d'une salle de concert, accompagnée d'une poignée de téméraires. Cette soirée musicale est pour moi la première dans ce contexte tendu. La décision de venir s'est prise sur le tard, entre doute et incompréhension. Je remercie Fabian Belleville, le photographe de l'article, de s'être proposé spontanément.

Par Andrey
le 11/25/2015 - 20:36
Chelsea Wolfe + A Dead Forest Index 18/11/2015 @ La Maroquinerie, Paris

Premier concert depuis les tragiques évènements récents. Dans le climat tendu qui règne, il est difficile de penser à autre chose, et ce ne sont ni les fleurs et bougies posées sur les fenêtres de la Maroquinerie, ni les mesures de sécurité drastiques mais rassurantes qui faciliteront la tâche. Mais la vie continue, et nous sommes nombreux à nous être réunis là pour s'oublier le temps d'une soirée dans l'univers mélancolique et rêveur de Chelsea Wolfe.

Pages

S'abonner à Paris