Live-reports

le 11/06/2015 - 00:43
Desertfest Anvers 2015 - Jour 03 : "Last but not least... "

Troisième et dernier jour de psychédélisme dans la flamande Anvers ; la fatigue commence à se sentir et les choix se font beaucoup plus stratégiques. La belle découverte du jour sera pour ma part Maudlin et ses notes stratosphériques. La bûche d'or incontestée revient à Goatsnake, qui nous a sorti le grand jeu : classiques, gros son, guest star… Mention spéciale à Valient Thorr qui a réussi à semer la panique dans le Trix !

Par Sandra
le 10/24/2015 - 15:17
Protomartyr + Growwing Pains + Fred Thomas 12/10/15 @ Le Ritz PDB, Montréal

En cette douce soirée de l’Action de Grâce, point de repas fastueux ni de dinde gavée dans nos assiettes. On choisit plutôt d’aller s’engraisser les oreilles à un concert post-punk, genre trop peu représenté en ces pages et dont le renouveau a pourtant vu fleurir de belles pépites ces dernières années, à l’instar de Protomaryr. Direction le Ritz PDB pour voir ce que vaut sur scène le quatuor de Détroit.

le 10/24/2015 - 11:31
Desertfest Anvers 2015 - Jour 02 : "La magie du désert"

Le samedi représente pour le Pélican sa journée la plus remplie. De bonne heure (15h du matin), le festival reprend violemment avec Pendejo sur la Vulture Stage. Magnifique mise en bouche qui évapore les dernières effluves de la veille à grand coup d'insultes en castillan. Ce deuxième jour est riche en claques plus ou moins attendues, en belles découvertes et en souvenirs inaltérables ! Une nouvelle fois, un grand merci au Desertfest pour la qualité de son affiche.

Par William
le 10/22/2015 - 23:21
Rhino + Alam-Al Mithal + Memories Of An Old Man 10/10/2015 @ La Passe, Montréal

Par moment, il est bon de quitter le confort d’une véritable salle de spectacle pour vivre des expériences hors du commun. C’est exactement le cas de l’étonnant lieu culturel connu sous le nom de La Passe. Ce mystérieux édifice sert de librairie, musée, salle de conférence et probablement une panoplie de choses que je n’ai pas encore découvertes. Une fois entré, il faut se faufiler dans les divers couloirs et les nombreux escaliers pour trouver la minuscule salle de spectacle ayant des allures de petite église située au fond d’un rang québécois.

le 10/17/2015 - 11:54
Desertfest Anvers 2015 - Jour 01 : "Du sable dans les étoiles"

C'est depuis le Glazart à Paris, fief des Stoned Gatherings, que le covoiturage Metalorgie / Pelecanus met le cap sur Anvers. Ceci n'est nullement un hasard, et les heureuses coïncidences se multiplieront tout au long de ce report. L'esprit léger et le cœur en joie, notre embarcation routière ne tarde pas à se mettre dans l'ambiance, le mange-disque plein de sable. A l'hôtel, l'accueil est chaleureux et familial ; groupes et public ne font déjà plus qu'un. Le temps de balancer son baluchon sur le lit, de décapsuler une Duvel puis une Westmalle, puis une autre Duvel, enfin une nouvelle Westmalle, et le pit du Desertfest Belgium est en route ! Programme du jour : Monolord, Stoned Jesus, Moon Duo, Dozer, Carlton Melton.

le 10/06/2015 - 23:39
Jex Thoth + ÖfÖ Am + Stonebirds 22.09.2015 @ Glazart, Paris

Premier concert Stoned Gatherings de la rentrée pour Pelecanus qui ne cache pas sa joie de voir enfin Stonebirds sur scène ! Ce mardi soir de septembre est un peu particulier puisqu'il mêle l’excitation de retrouver le Glazart et l'ambiance de travail du milieu de semaine qui, pour certains, est toute fraîchement retrouvée. Devant le merch et sur la plagette, chacun donne son avis sur le concert de la veille (Philm + 11 Paranoïas + DDENT) en sirotant la bière des heures heureuses…

le 10/02/2015 - 18:51
Ghost + Purson 30/09/2015 @ Métropolis, Montréal

C'est un phénomène connu. Lorsqu'on voit un groupe sur scène à plusieurs reprises dans un laps de temps plus ou moins court, il se produit souvent ceci: on s'y habitue, ça devient prévisible, on s'en détourne et on passe à un autre chose. Ghost ne fait pas exception à la règle. Un premier album coup de poing, une surprise rafraîchissante dans l'univers trop souvent stéréotypé du métal, un peu d'air frais, quoi, saveur rétro sauce XXIe, théâtralité, mystère et magie satanique en sus. Nous étions présents la première fois au Corona en janvier 2012, curieux de la musique, du groupe et du hype qui les entourait, pour cette brève (ils n'avaient qu'Opus Eponymous à nous offrir), mais combien percutante prestation qui nous laissa, outre les effluves d'encens, un souvenir indélébile du genre «mais on vient d'assister à quoi, là, nous?»

Par Rémy
le 10/02/2015 - 18:29
Caspian + Circles Take the Square 22/09/2015 @ Le Petit Campus, Montréal

Certains concerts sont avant tout des rencontres. Au fil des années et de leurs tournées, chaque fois que les membres de Caspian sont montés sur scène, il y avait ce quelque chose en plus : cette générosité qui émane de leur performance, cette humilité, et leur passion pour leur art. Ce soir-là à Montréal, les cinq du Massachusetts commencent à peine leur tournée afin de présenter à leurs fans Dust and Disquiet, quatrième album studio tout récemment sorti sur Triple Crown Records

Par Sandra
le 09/27/2015 - 19:59
Tim Hecker 18/09/2015 @ Centre Phi, Montréal

La rentrée montréalaise s’accompagne comme à son habitude d’une multitude de shows tous plus alléchants les uns que les autres. A la mi-septembre, c’est le festival Pop Montréal qui régale, et il est bien difficile de faire un choix. Tandis qu’une partie de la rédaction choisit d’accompagner cette belle fin d'été de l’indus mythique de Godflesh, j’opte -après hésitation- pour l’ambient tout aussi légendaire d’une valeur sûre : Tim Hecker, et sa promesse d’un concert « immersif et sensoriel ».

Par William
le 09/25/2015 - 21:04
Godflesh + Prurient + Pelvic Floor 18/09/2015 @ Le National, Montréal

Une ambiance particulière régnait au centre-ville de la métropole, le festival Pop Montréal avait concocté une soirée parfaitement saturée. Cannibal Ox prenait d’assaut le Club Soda, pendant que Tim Hecker dévastait le Centre Phi, sans oublier Motörhead qui comblait ses nombreux admirateurs avec un concert entier à l’Olympia. C’est à quelques coins de rues de là que j’avais décidé d’investir mon temps et mon argent, puisque Godflesh nous rendait visite pour la première fois de leur longue carrière.

Pages

S'abonner à Pelecanus.net | Live-reports