Dalëk - Endangered Philosophies (2017)

Dalëk - Endangered Philosophies (2017)

Commençons cette chronique avec une petite vérité à propos de moi : je n'y connais pas grand chose côté rap. Sage Francis, MF Doom, et les classiques de ma jeunesse, le Wu Tang, NWA, Ice T, Ice Cube, les Beasties Boys, Busta Rhymes ODB et autres Cypress Hill de ce monde, c'est pas mal la limite de mes connaissances en la matière. Mon frère lui, est très versé dans le domaine, moi pas tant. Ça ne veut pas dire que je n'aime pas le rap, loin de là, c'est juste un milieu que je connais moins, et vers lequel je gravite rarement à part pour écouter ce que je connais déjà.<--break->

Cela fait déjà plusieurs années que je suis familier avec Dalëk, le trio rap expérimental de Newark (New Jersey) avec MC Dalëk (Will Brooks) en tête de troupe, auquel se greffe un DJ (DJ Erk, un collaborateur des débuts, qui a maintenant un rôle central) et un beat maker (Mike Manteca) qui est responsable de la touche plus noise et shoegaze de l'ensemble. Sans vraiment connaître leur musique, j'ai vu le nom souvent au courant des quinze dernières années dans plusieurs publications musicales, et sur des tournées avec des groupes souvent très disparates et éloignés du style de musique du trio du New Jersey. Ils sont venus à Montréal en mai dernier avec Daughters au Ritz et j'ai pu finalement avoir l'occasion de les voir en spectacle au mois d'août en première partie de Cult Of Luna et Julie Christmas.

Qu'en est-il de cet album ? Excellent, voilà. Un savant mélange de rythmes rap et de noise, de sampling bruyant et de rythmes lents. La livraison des couplets rappés par Brooks est aussi excellente, les paroles sont incisives, philosophiques et les jeux de mots judicieux, le tout servis avec conviction, sans prétention, touchant à des sujets sombres comme, entre autres, le mouvement Black Lives Matters, la situation épineuse et déplorable du peuple Afro-américain chez nos voisins du Sud, la brutalité policière, et la forte division des différentes classes sociales au États-Unis, le tout servis avec justesse et aplomb.

MC Dalëk est un orateur hors pair, très compétant et talentueux. Les textes sont tout simplement excellents. Directs, ils ne prennent pas de détours pour dénoncer les problèmes et situations qu'ils confrontent. Cependant, tout n'est pas toujours sombre et teinté de découragement ou de consternation, énormément d'espoir et d'optimisme en émane aussi. Là ou la formation se démarque amplement des autres, c'est au niveau de la production, des rythmes et des choix d'échantillons, qui sont très loin de ce qui se fait dans le rap moderne. Ça sort des sentiers battus avec beaucoup de séquences provenant de sons de guitares très bruyantes, qu'ils manipulent ensuite avec toute sorte d'effets, qui servent très bien leur message. La troupe a toujours été un (plusieurs) pas en avance, ils sont apparus sur la scène bien avant les Death Grips de ce monde, et ils continuent dans cette trajectoire qui leur est unique. 

L'essence de leur son se trouve quelque part entre le rap, la noise, le kautrock et le shoegaze. Un mix étrange et éclectique, rafraîchissant et très efficace. Ils repoussent les limites du rap depuis maintenant 20 ans, au commencement avec Oktopus, le producteur Joshua Booth et DJ Still qui ont tour à tour quitter le navire voilà quelques années et qui ont été remplacé par la mouture maintenant active du groupe. Ils on pris une pause en 2006, pour revenir l'an dernier avec Asphalt to Eden, et un an plus tard, ils sont revenus à la charge avec cet opus Endangered Philosophies. 

Bref, c'est très très intéressant, voir même intrigant, rafraîchissant et pour ma part, après avoir entendu parler d'eux pendant longtemps et maintenant les avoir vu en spectacle, ils peuvent désormais me compter parmi leurs fans. Le seul reproche que je peux faire : la pochette est atroce, mais vraiment atroce. Sinon RIEN à dire.

Longue deuxième vie à MC Dalëk et ses deux comparses et perso j'espère les revoir en concert bientôt.

 

Dalëk - Endangered Philosophies (2017)
Dalëk
Endangered Philosophies
Echoes Of...
Weapons
Few Understand
The Son Of Immigrants
Beyond The Madness
Sacrifice
Nothing Stays Permanent
A Collective Cancelled Thought
Battlecries
Straight Razors
Numb
Batteur pour Nous Étions et Argument, bassiste pour Valeri Fabrikant et The Band Of Peace, père de famille, maniaque de musique en tout genre.

Ajouter un commentaire