Post-punk

Par DMDFC
le 04/06/2017 - 22:04
Gnod – Just Say No To The Psycho Right-Wing Capitalist Fascist Industrial Death Machine (2017)

Gnod est extrêmement prolifique, capable d’assurer des sorties d’albums de grande qualité chaque année. Après un « Mirrors » qui, dans mon cas, a fini dans le top album 2016 sans trop de difficulté et déjà un an après le fabuleux « Infinite Machine » dont les grandes forces continuent de faire leur effet, sublime double album inépuisable.

Par Rémy
le 01/25/2016 - 13:17
 Montréal, Ville Sonore

Depuis que j’ai posé mes valises à Montréal je ne cesse d’être étonné du nombre de groupes foutrement bons que compte la ville. 2015 a été une année bien dense pour eux, des EP et des LP en veux-tu en voilà. Pour te faire une idée, voici une playlist 100% MTL avec des sorties de l’année qui vient de s'achever. Ça oscille entre quelques pointures bien connues (Godspeed You!Black Emperor, Esmerine, …) et surtout de jeunes formations pleines de promesses (C H R I S TStärkerBlack Sails For Red Seas…), en naviguant dans plein de styles différents. Ecoute ça en mangeant une poutine si tu veux, mais écoute ça ! 

Par Sandra
le 10/24/2015 - 15:17
Protomartyr + Growwing Pains + Fred Thomas 12/10/15 @ Le Ritz PDB, Montréal

En cette douce soirée de l’Action de Grâce, point de repas fastueux ni de dinde gavée dans nos assiettes. On choisit plutôt d’aller s’engraisser les oreilles à un concert post-punk, genre trop peu représenté en ces pages et dont le renouveau a pourtant vu fleurir de belles pépites ces dernières années, à l’instar de Protomaryr. Direction le Ritz PDB pour voir ce que vaut sur scène le quatuor de Détroit.

Par Rémy
le 09/25/2015 - 18:57
Ought : « Sun Coming Down », écoute intégrale

Dans la famille des « post » ne cherchez pas seulement le metal, le rock ou le hardcore mais aussi le punk. Car c’est bien cette étiquette très en vue ces temps-ci que porte Ought, ou les petits protégés du label Constellation.

Par Andrey
le 03/29/2015 - 21:43
"Do you even Swans, bro ?"

Lorsque mon ami Jérémie a écrit un article d'introduction au groupe Earth, un ami a demandé s'il était possible d'en écrire un sur Swans. Je l'ai tout de suite prévenu que ça risquait d'être un roman. "Oh non, pas un roman", m'a-t-il alors dit, "juste quelques explications". ET BAH NON HUGO, TANT PIS POUR TOI, CA SERA UN PUTAIN DE ROMAN. Sur un ton plus calme, je tiens à préciser que le but de cet article n'est pas d'imposer une façon d'écouter ou de découvrir un groupe (chose totalement insensée et impossible), mais plutôt de raconter mon expérience personnelle.

Par Adrien
le 01/13/2014 - 13:00
Twin Pricks - This Might Be the Last Time You'll Ever Hear From Us (2013)

Sorti au mois de novembre, j'ai mis un peu de temps à écouter ce disque car je suis devenu papa entre temps, et admettons-le, ça te bouffe un peu de temps libre. Je démarre sur cette anecdote car c'est l'un des premiers disques que j'ai mis à mon fils, et même s'il ne doit strictement rien comprendre à la musique en ayant une poignée de jours, il a eu l'air moins étonné en écoutant "This Might Be the Last Time You'll Ever Hear From Us" que lorsque je lui ai mis Botch à fond les ballons (où là il a froncé les sourcils...).

Par Martin
le 04/26/2013 - 05:23
Retour sur Swans

Swans. Les fans en sont finis, les autres n’y comprennent rien. S’il y a un groupe qui exprime avec autant d’aplomb le misérabilisme urbain, ce groupe ayant vu son origine il y a plus de 30 ans en est le porte-parole. Une rectitude sonore architecturale, pesée, calculée, une hargne ostensible livrant des gueulements autoritaires, dominants et directs. L’influence qu’a exercée le groupe au fil des décennies n’est plus à discuter. Swans fait partie de ces légendes qui ont transcendé les genres.

Par Andrey
le 11/22/2012 - 22:16
Swans + Sir Richard Bishop 19/11/2012 @ Trabendo Paris

Troisième passage dans la capitale pour les Swans en moins de deux ans, quasi miraculeux quand on considère le statut du groupe, à mi-chemin entre la légende, l’extraordinaire et l’indépassable, en hiatus (Swans are Dead) pendant 13 ans. Pour ce troisième coup, le clan Gira s’arrête dans la très étrange salle du Trabendo - en quelques mots : une pièce étrangement foutue, où il est quasi impossible de se repérer dans l’espace, scindée en deux par un astucieux mais ultra dangereux système de marches et avec une scène qui ressemble plus à une estrade improvisée qu’à un lieu de spectacle et ceci complètement perdu dans les fourrés du parc de la Villette.

Par Andrey
le 08/18/2012 - 20:45
Swans - The Seer (2012)

Depuis quelque temps déjà, un collègue (je vous laisse deviner lequel) me pousse à écrire des chroniques, en ponctuant ces incitations d'un nombre plutôt conséquent d’obscénités. Jusqu'à aujourd'hui, je refusais en bloc, en lui répondant des trucs du genre "nan c'est chiant les chroniques, y a pas de photos", mais s'il y a bien un groupe pour lequel je me DEVAIS de faire une exception, c'est bien Swans.

le 07/04/2012 - 09:22
Wovenhand : The Laughing Stalk en approche le 7 septembre prochain

David Eugene Edwards et plus précisément son projet Wovenhand reviendra avec un 7ème album intitulé "The Laughing Stalk" le 7 septembre prochain. Qu'en est-il depuis la sortie de The Threshingfloor et la tournée qui a suivi la sortie de celui-ci ? C'est sur le site du label Glitterhouse que nous en apprenons un peu plus. Il s'agira ici d'un des changement d'orientation les plus radicaux du projet, nous apprenons par la même occasion que Pascal Humbert (bassiste) quitte le projet pour retourner près de Bordeaux s'occuper des vignes familiales avec son père. Résultat ? De nouveaux membres en approche : Chuck French (guitare) et Gregory Garcia jr. (basse) constitueront ce que Sir Edwards nomme : "the most heavy incarnation of the band ever" soit "l'incarnation la plus lourde de l'histoire du groupe". À la production, c'est le fameux Alexander Hacke (Einstürzende Neubauten, entre autres) qui s'occupera de donner naissance à un mix aux guitares et aux autres instruments à cordes "enivrant". Le site précise que David Eugene Edwards est récemment devenu ami avec Alexander Hacke suite à la réunion du groupe australien indépendant et légendaire (d'après le site) Crime & The City Solution où ils ont été tous les deux recrutés comme guitaristes. Une chose est sûre, après ce florilège d'informations, The Laughing Stalk est certainement un des albums de 2012 que j'attends le plus. Restez dans le coin si vous êtes curieux, on balancera certainement des choses à découvrir dans le courant de l'été.

Pages

S'abonner à Post-punk