Live-reports

Par Léo
le 04/29/2017 - 20:49
Czar Fest 2017, jour 01, 14/04/2017 @ Bâle, Suisse

Première soirée pour le Czar Fest, et c’est déjà un sold out. Alors si la salle qui l’accueillait est de taille relativement modeste, il n’empêche que le festival organisé par le label indépendant Czar Of Crickets a de nombreux points pour lui : un immense parc vert juste devant la salle, une exposition d’arts visuels, des stands de merch aux prix raisonnables, des qualités qui rendent déjà le contexte très agréable. Cela dit c’est bien la programmation qui nous intéresse ici, et entre les groupes signés à l’interne et les exclusivités que le label présentait, croyez-moi il y avait de quoi se nettoyer les esgourdes.

Par Simonne
le 04/29/2017 - 13:44
Covenant Fest 2017, jour 02, 14/04/2017 @ La Sala Rossa, Montréal

Pour souligner la crucifixion de Jésus, je suis allée à la deuxième soirée de la première édition du Covenant Montréal. Crooked Mouth, Ossuaire, Imperial Triumphant, Gevurah et Sortilegia se sont consacrés à rendre la soirée sombre et impitoyable.

le 04/29/2017 - 13:41
Covenant Fest, jour 01, 13/04/2017 @ La Sala Rossa, Montréal

Jeudi soir, le 13 avril, à l'aube d'un long week-end commençait la première édition montréalaise du Convenant Fest, un festival déjà établi à Vancouver, et qui s'implante dans la métropole québécoise, avec une belle sélection de groupes de musiques extrêmes répartis sur trois jours. Des noms comme Gorguts, Sortilegia, Dysrhythmia, Imperial Triumphant parmi tant d'autres allaient se succéder sur la scène de la sala Rossa, et Pelecanus était la pour couvrir deux de ces trois jours. Donc sans plus attendre, voici un résumé du jour un. 

Par Simonne
le 04/18/2017 - 23:11
Retour sur Dopethrone 02/04/2017 @ Soundcentral, Montréal

Il y a deux semaines, Dopethrone a joué une prestation secrète avec son nouveau batteur. Vous avez manqué ça? Voici un retour sur ce concert intime.

le 02/12/2017 - 23:26
Mogwai 31/01/2017 @ Théâtre St Denis, Montreal

La musique des Ecossais de Mogwai a toujours eu cet aspect cinématographique, et ce, même sans images pour si prêter. C'est le cas de la plupart des groupes issus du mouvement post-rock, dans sa genèse, le style est une musique d'introspection, qui invite à se perdre dans ses pensées, et de s'imaginer son propre film dans sa tête. Mogwai, eux sont des vétérans des trames sonores, puisque Atomic est leur quatrième sur cinq collaborations avec le 7ieme art (la cinquième étant la récente Beyond The Flood) suivant leurs collaborations sur la série française "Les Revenants ", le film de science-fiction " The Fountain" avec Clint Mansell et Kronos Quartet, et le documentaire sportif " Zidane : A 21 century portrait ". 

le 12/27/2016 - 22:39
The Dillinger Escape Plan + Hashed Out + Kennedy @ les Foufounes Électriques, 18/12/2016

Dimanche soir, moins vingt-cinq à l'extérieur. Neige, vent frontal qui pince comme une claque au visage. Foufounes Électriques (qui sont heureusement à 15 minutes de marche de chez moi), Dillinger Escape Plan. Leur spectacle d'adieu, dernière tournée nord-américaine - et dernière date de celle-ci. Le tour d'honneur du vainqueur, une célébration de chaos plutôt que des funérailles d'un simple orchestre musical. Parce que Dillinger Escape Plan n'est pas qu'un simple orchestre, on parle ici d'un groupe qui a changé la face de la musique extrême à l'aube des années 2000, et a continué jusqu'à ce jour à redéfinir le métal. C'était bien évidemment plein à craquer aux Foufs, pratiquement tous les amateurs du groupe s'étant donné rendez-vous à cette soirée que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

Par Fred
le 12/15/2016 - 23:05
Killing Joke 12/11/2016 @ l'Usine, Genève

Après avoir été bien déçu en 2012 par une sonorisation médiocre qui avait pourri leur concert lyonnais, cette date genevoise était l’occasion de remettre le couvert avec Jaz et sa bande. C’est dans L’Usine (pleine à craquer ce soir-là), que les Killing Joke débutent leur show (à minuit!?). Jaz annonce la couleur, ce soir il est malade… Je crains déjà le pire (en 2012 il avait aussi eu un coup de fatigue sur quelques dates). Mais cette fois, la tarte est au rendez vous.

Par Simonne
le 12/03/2016 - 23:16
Mgla + Cult of Fire + Morrigan + Blaze of Perdition + Monarque, 25/11/2016 @ Théâtre Plaza, Montréal

J'ai tenté de me faufiler le plus rapidement possible entre les humains-zombies qui faisaient leurs achats Black Friday sur la rue St-Hubert, mais j'ai manqué les prestations des trois premiers groupes, incluant la première prestation de Moonreich en Amérique du Nord. Note à moi-même: prendre congé le vendredi de la Messe des Morts les prochaines années. Heureusement, je suis arrivée à temps pour Monarque, un de mes groupes de black métal québécois préférés. J'ai également eu la chance de voir Blaze of Perdition, Morrigan, l'impressionnant Cult of Fire et l'énigmatique Mgla.

le 11/19/2016 - 21:12
Meshuggah + High on Fire 31/10/2016 @ Métropolis, Montréal

La journée dans le bruit et la poussière de l'atelier a été dure.  J'ai peu de temps. Je prends ma douche et m'habille en vitesse avant de sauter dans l'autobus qui me mènera à Montréal. J'ai rendez-vous dans un pub, question de me mettre dans l'ambiance. Je sors de la station de métro. Il fait plus froid que je croyais. Le vent me fouette, je suis perdu. Je vais à gauche ou à droite? Où est la rue Sherbrooke? 

Par Andrey
le 11/06/2016 - 14:22
Cult Of Luna et Julie Christmas + Sinistro 02/02/2016 @ De Kreun, Belgique

Quand j'avais 18 ans, un pote s'amusait à sortir des idées de collaborations musicales de rêve, genre "hey, imagine si Tool et Nine Inch Nails faisaient un album ensemble ? Ou Cult of Luna et Battle of Mice ?". Je lui répondais "t'es con, pourquoi pas Nirvana et Jimi Hendrix tant que tu y es", avant qu'il reparte chez lui en mob. Autant vous dire que lorsque j'ai appris que ça allait arriver, ce fût pour moi la réalisation d'un fantasme d'ado. A partir de là, impossible de louper ce concert, même si ça implique de se taper quelques heures de route et shooter avec une main suite à une récente fracture du poignet. Aucun regret, ce show aura été une branlée de bout en bout, que ce soit niveau prestation ou présence scénique, avec une Julie survoltée et possedée, mais toujours parfaitement juste. Chevron et Cygnus, putain ! 

Pages

S'abonner à Pelecanus.net | Live-reports