Appalaches

Par William
le 12/13/2015 - 14:33
Appalaches + Au Revoir + I/O 05/12/2015 @ La Vitrola, Montréal

C’était un pari audacieux de la part de la boîte de production Broken Chord de réunir ces trois formations instrumentales (ou presque) dans une salle comme La Vitrola. Puisque le seul groupe local était Appalaches, il fallait espérer que les mélomanes québécois allaient profiter de la tranquillité du mois de décembre pour répondre massivement à l’appel. Heureusement, le scénario a été respecté et la foule fut très nombreuse pour soutenir le batteur d’Appalaches qui martelait pour la dernière fois ses tambours au sein de la formation post-rock montréalaise.

Par William
le 12/02/2015 - 23:17
Rien à foutre à Montréal ? Décembre 2015

Près de quatre années se sont écoulées depuis que j’ai rédigé les premières lignes du Rien à foutre initial. Cette chronique a toujours été très personnelle, je suis privilégié d’avoir pu y faire des centaines de recommandations. Le concept m’a guidé vers un nombre de découvertes incalculables et a provoqué des amitiés qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire. Je suis totalement ravi de voir que mes compatriotes français se sont approprié l’idée afin de faire vibrer Paris et Lyon mensuellement.

Par William
le 06/04/2015 - 00:28
Rien à foutre à Montréal ? Juin 2015

L’arrivée de juin est toujours de bon augure pour la musique expérimentale puisque l’excellent festival Suoni Per Il Popolo bat son plein sur la totalité du mois. Avec des artistes comme The Kids, J Mascis, Colin Stetson, Expo 70, Zola Jesus, White Lung, Destruction Unit et Matana Roberts, il y a de quoi divertir tous les types de mélomanes. Une panoplie de concerts locaux et de tournées pertinentes se dérouleront également dans ce premier mois de l’été. De plus, la saison des festivals s’entamera au centre-ville avec les Francofolies de Montréal du 11 au 20 juin et le Festival International de Jazz en fin de mois.

Par William
le 10/04/2014 - 17:25
Rien à foutre à Montréal ? Octobre 2014

À partir du mois actuel, je vous concocterai une liste un peu plus courte qu’à l’habitude à l’intérieur de mes chroniques Rien à foutre à Montréal. Je mettrai dorénavant l’emphase sur les dix événements à ne pas rater lors des trente prochains jours, tout en vous conseillant un concert de style « recommandation locale mensuelle ». Ce dernier proposera généralement des artistes québécois très peu connus qui méritent pourtant toute votre attention. J’espère que vous aimerez le concept un peu plus épuré de ma chronique récurrente, en souhaitant que vous allez continuer à vous balader à travers les diverses salles montréalaises avec autant d’audace et de curiosité.

S'abonner à Appalaches