Mathieu

Portrait de Mathieu
À propos: 
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).
Le 10/17/2015 - 15:36
The Alchemist - Retarded Alligator Beats (2015)

La production solo d’Alchemist est assez aléatoire mais ses collaborations sont elles généralement très satisfaisantes, même quand le MC sort les pires idioties du monde (voir le disque Albert Einstein avec Prodigy de Mobb Deep). Il y avait donc peu à attendre d’un nouvel album du producteur puisqu’il se préparait aussi à sortir un très attendu nouveau Gangrene avec Oh No. Pourtant, malgré la déception de Israeli salad, agréable mais manquant de cohérence et peu entrainant, ce Retarted Alligator Beats est une excellente surprise.

Le 10/12/2015 - 18:53
C R O W N - Natron (2015)

Godflesh avait pour habitude de terminer ses albums par une chanson qui annonçait la direction à venir sur le prochain, et C R O W N a visiblement fait de même.

Le 10/07/2015 - 00:27
Regarde les Hommes Tomber - Exile (2015)

Après avoir recueilli un certain succès critique avec son premier album entre black metal et sludge, Regarde les Hommes Tomber revient sans son chanteur original, U.W. d’Otargos, et avec un second album plus black-metal que sludge. Malgré l’accueil très positif fait à leur premier disque, je n’avais pas été emballé par celui-ci. Pas très original à mon goût, me semblant trop proche de AmenRa et de Celeste, sans la noirceur dégagée par chacun, et handicappé par une production assez boueuse. Regarde les Hommes Tomber n’avait pour moi qu’un nom plutôt cool, ce qui est déjà pas mal.

Le 09/27/2015 - 20:01
L'Orange & Kool Keith - Time? Astonishing! (2015)

A leur manière, Kool Keith et L’Orange sont deux extra-terrestres dans le monde du rap. Le premier posait des rimes absurdes et surréalistes dans Ultramagnetic MCs depuis 1984 avant de passer en solo et de se prendre, entre autre, pour un chirurgien (Dr Octagon) ou pour un conducteur de camion (Diesel truckers). De son côté, L’Orange n’a pas encore rencontré de problèmes d’identité musicale mais s’est forgé un style en dehors des influences de Pete Rock, Madlib ou J Dilla, préférant puiser dans les atmosphères des salles de bal des années 60 (The orchid days), comme si Gotan Project s’était décidé à faire de la bonne musique.

Le 09/25/2015 - 19:56
Ilsa : signature chez Relapse Records, split avec Coffins et nouvel album en approche

Ilsa, projet death doom américain a annoncé sa signature sur le label Relapse Records. Le groupe qui vient de sortir un nouveau disque a déjà enregistré un split avec les Japonais de Coffins, actuellement masterisé par Brad Boatright (Sleep, Nails, Noothgrush...) pour une sortie en janvier, et un nouvel album est déjà en route. Pas de perte de temps donc pour Ilsa dont le manque de reconnaissance, malgré de nombreux albums de grande qualité, a sûrement rendu déterminé à enfin mordre le fruit de la victoire.

Pages