Critique

le 06/05/2017 - 22:09
The Colossus Of Destiny : A Melvins Tale

Ceux qui me connaissent savent très bien toute l'admiration et tout le respect que j'éprouve pour les Melvins, depuis que je les ai découverts au début des années 90, grâce à un certain groupe de Seattle nommé Nirvana, et depuis ce moment, où j'ai décidé d'aller vérifier par moi-même ceux dont Kurt chantais les louanges. Résultat, je suis un fan fini des Melvins. Un de ces très rares groupes qui après 33 ans, est toujours fidèle à lui-même, un parcours singulier, où ils n'en font qu'à leurs têtes, sans se soucier de ce que les autres en pensent, que ce soit au niveau de la musique, de la présentation, des éternels changements de son, de styles, les milliers de bassistes, les deux batteurs, les différentes incarnations (Melvins lite, Melvins 1983, Big Melvins, Mike And The Melvins, Melvins And Lustmord et j'en passe). Les Melvins méritent le respect, car ils sont uniques, intègres et irrévérencieux.

Par Mathieu
le 10/20/2015 - 16:23
Energy Flash: A Journey Through Rave Music and Dance Culture, Simon Reynolds (1998)

Depuis son berceau à Détroit, la musique électronique a grandi à travers le monde autant en tant que culture qu’en tant qu’assemblage de sons et de techniques. De la house jusqu’au hardcore en passant par la jungle, I’Intelligent Dance Music (I.D.M.) ou encore le trip-hop, toutes les déclinaisons historiques et les évènements majeurs de cette culture mondiale ont été assemblés et analysés par Simon Reynolds dans cet épais volume. Le chroniqueur et expert de talent qu’est Simon Reynolds (Retromania, Rip It Up and Start Again) n’est pas non plus là uniquement pour raconter en prenant de la distance. Acteur et participant, son point de vue de passionné se ressent à travers tout l’ouvrage.

Par Mathieu
le 08/25/2015 - 19:42
Musicophilia: Tales of Music and the Brain, Oliver Sacks (2007)

Si l’on interroge une centaine de personnes, rares seront celles à nier un intérêt pour la musique. On peut vivre sans jamais avoir accès au cinéma, à la littérature ou à la peinture mais jamais ne pourra-t-on vivre dans un monde sans musique. Entre celles qu’on entend dans les magasins, les jingles à la télévision ou celles que l’on crée en fredonnant, la musique fait partie intégrante de notre vie. Cette porte ouverte maintenant enfoncée, il reste derrière cette affirmation une pseudo universalité qui sous-entend la musique comme une active ludique ou artistique.

Par Mathieu
le 08/25/2015 - 19:42
Rip It Up and Start Again, Simon Reynolds (2007)

Quand on parle aujourd’hui de journalisme musical on pense aux enfants de Lester Bang, collectivement rassemblés sous l’étendard de Vice Magazine avec leur style chargé de traits d’humour accompagnés d’un certain cynisme. Du journalisme gonzo mais sans les excès d’Hunter S. Thompson ni sa versatilité.

Par Mathieu
le 08/25/2015 - 19:42
Louder than hell: The definitive oral history of Metal, Jon Wiederhorn, Katherine Turman (2013)

Les rayons des libraires d’outre-manche tremblent sous le poids des nombreuses biographies liées au metal et au hard-rock mais rares sont les ouvrages proposant un historique d’un des nombreux sous-genres de la culture Metal, alors un livre capable de tout résumer, ce serait rêvé.

S'abonner à Critique