Mathieu

Portrait de Mathieu
À propos: 
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).
Le 09/23/2015 - 23:10
Black Breath - Slaves Beyond Death (2015)

En 2015, Entombed a remplacé Slayer dans le cœur des coreux comme le prouve le nombre toujours grandissant de groupes avec une production façon Sunlight (le studio préféré de Entombed, Dismember et consort). On a mis de côté ses posters de Jeff Hanneman et on riffe désormais façon Uffe Cederlund en appuyant bien fort sur ses pédales de distorsion pour avoir le crunch si caractéristique de l’époque.

Le 09/07/2015 - 16:15
Czarface - Every Hero Needs A Villain (2015)

Un concept de super-vilain rappeur ? Si cela ne vous rappelle pas le plus grand vilain du rap, DOOM (anciennement MF DOOM), l’homme que l’on n’épelle qu’en majuscule, c’est que vous vous êtes endormis pendant ces vingt dernières années. De même, bien avant cela, Afrika Bambaataa & The Soulsonic Force endossaient l’équivalent de costumes de super-héros. Partout sur les murs ou dans les textes, les super-héros des comics ont toujours fait partie des références classiques du rap et de la culture hip-hop. Pourtant, Czarface réussit à se distinguer assez bien de ces influences évidentes.

Le 08/26/2015 - 22:56
Thundercat - The Beyond / Where the Giants (2015)

Vous ne connaissez peut-être pas encore son nom (ou alors, vous confondez avec le dessin-animé les Thundercats), mais Thundercat, aka Stephen Bruner, est partout. Après avoir sorti l’un des meilleurs albums de 2013, Apocalypse, il a continué à bosser avec ses copains sur d’autres projets. Des copains comme Flying Lotus, sur l’album You’re dead, ou Kendrick Lamar, sur To pimp a butterfly. Il a de bonnes fréquentations le garçon mais c’est surtout parce que ce bassiste prodigieux est aussi doté d’une capacité miraculeuse à pondre des mélodies entre jazz et soul tout simplement magiques.

Le 08/25/2015 - 19:42
Musicophilia: Tales of Music and the Brain, Oliver Sacks (2007)

Si l’on interroge une centaine de personnes, rares seront celles à nier un intérêt pour la musique. On peut vivre sans jamais avoir accès au cinéma, à la littérature ou à la peinture mais jamais ne pourra-t-on vivre dans un monde sans musique. Entre celles qu’on entend dans les magasins, les jingles à la télévision ou celles que l’on crée en fredonnant, la musique fait partie intégrante de notre vie. Cette porte ouverte maintenant enfoncée, il reste derrière cette affirmation une pseudo universalité qui sous-entend la musique comme une active ludique ou artistique.

Le 08/25/2015 - 19:42
Rip It Up and Start Again, Simon Reynolds (2007)

Quand on parle aujourd’hui de journalisme musical on pense aux enfants de Lester Bang, collectivement rassemblés sous l’étendard de Vice Magazine avec leur style chargé de traits d’humour accompagnés d’un certain cynisme. Du journalisme gonzo mais sans les excès d’Hunter S. Thompson ni sa versatilité.

Pages