Conan - Monnos (2012)

Conan - Monnos (2012)

Est-ce facile pour un groupe de porter le nom de Conan? Dans le sens où il n'y a pas de place à l'erreur, ni à la demi-mesure : on ne rigole pas avec un des personnages les plus célèbres de l'Histoire! (ndr : cette dernière remarque ne s'applique pas au dernier film en date) Après un premier EP, "Horseback Battle Hammer", déjà bien barbare, en 2010, les Anglais reviennent avec un premier album. Méritent-ils de porter le nom de l'illustre guerrier?

La réponse est un oui sans appel. Et pour l'argumentation... Disons qu'elle est tranchante comme une hache et fracassante comme un marteau de guerre qui s'abat sur le crâne de votre ennemi, tout ça par une nuit sans lune en plein milieu d'un champs de bataille. Le rythme et la lourdeur d'une division de chars d'assaut, la noirceur de l'âme d'un tyran, tout dans "Monnos" est gros, gras et malsain : batterie, voix, basse, guitare. Pas une once de gentillesse - je ne parlerai même pas de douceur, ce serait du pur foutage de gueule - au long des six titres de l'album. Impossible de ne pas penser à des groupes comme Burning Witch ou Winter, la filiation est évidente, mais les Anglais apportent un plus : un son contemporain dantesque (merci à Chris Fielding, producteur, entre autres, d'albums de Taint, Electric Wizard, ...) et une approche encore plus plombée. Certes, le trio ne révolutionne en rien le doom mais il apporte avec la maestria d'un Gengis Khan sa pierre à l'édifice du style. Notez également une très forte progression au niveau des compositions depuis le premier EP; il arrive même que le tempo accélère un peu sur certains passages. Aucun doute que Robert E. Howard aurait été fier de cet album. Dernier point, pas des moindres : je tiens à préciser que "Monnos" a été approuvé par Vigo, fléau des Carpathes et tristesse de Moldavie, et je me permettrai donc de reprendre ses mots pour conclure cette chronique : "Sur une montagne de crânes dans le château de souffrance, je siège sur un trône de mort. Ce qui était sera mais ce qui est ne sera plus jamais"

Conan - Monnos (2012)
Conan
Monnos
Hawk As Weapon
Battle In The Swamp
Grim Tormentor
Golden Axe
Headless Hunter
Invincible Throne
Journalist, radio speaker, PR guy, booker, crate digger, community manager, promoter. Je pourrais aussi l'écrire en français, il est vrai...

Ajouter un commentaire