Vous êtes ici

Tour de France 2015 - Lyon : Hiding Sun

Portrait de Estelle
Tour de France 2015 - Lyon : Hiding Sun

Cette semaine, la caravane du Tour de France s’arrête à Lyon, ville du Gras par excellence. L’été n’étant pas la période idéale pour déguster un bol de gratons (ça ne s’invente pas !), vous pouvez désormais vous rabattre sur son équivalent musical, Hiding Sun.

Doom. Sludge. Drone. Les ambiances changent sans crier gare et on ne sait jamais vraiment ce que la prochaine note nous réserve.

Commençons par les présentations. Hiding Sun est un duo guitare/batterie derrière lequel se cachent deux anciens membres de Cult Of Occult. Vu le passé musical de ces messieurs, il aurait été étonnant de les retrouver dans un projet de pop acidulée. Pour autant, difficile de leur coller une étiquette. La raison ? "Sol Måne", un monolithe de 29 minutes qui prend un malin plaisir à nous balader au gré de ses humeurs.

Doom. Sludge. Drone. Les ambiances changent sans crier gare et on ne sait jamais vraiment ce que la prochaine note nous réserve. En voulant brouiller les pistes, les Lyonnais couraient le risque de nous perdre en chemin mais heureusement ils maîtrisent leur sujet. Ce qui aurait pu être chaotique s’imbrique à la perfection, créant ainsi un hybride non identifié qui vous laisse une impression aussi poisseuse qu'un filet de transpiration le long de l’échine...

Hinding Sun a beau être un petit nouveau dans la scène locale, il y fait une entrée plus que remarquée. On les surveille de très près ici, et vous devriez en faire autant.


Tour de France 2015 - Lyon : Hiding Sun
Quand je ne regarde pas une compétition de saut à ski, j'écoute de la musique à un volume sonore déraisonnable.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
1 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.