Vous êtes ici

Rien à foutre à Montréal ? Janvier 2015

Portrait de William
Rien à foutre à Montréal ? Janvier 2015

Pour une quatrième année consécutive, j’entame avec motivation ma chronique mensuelle du Rien à Foutre à Montréal. La scène musicale montréalaise a beaucoup évolué durant les dernières années, plusieurs salles de spectacles ont mis fin à leurs activités. Les nombreux souvenirs de soirées passées dans des endroits mythiques comme la Death Church, le Loft From Hell, l’Absynthe, le Friendship Cove, le Burrito Bunker, le Cabaret du Mile-End et jusqu’à tout récemment la Turbo Haus refont fréquemment surface dans ma mémoire. Il me fera donc plaisir de vous inciter à fréquenter durant une année supplémentaire des lieux où la musique prend réellement forme et à provoquer des moments qui resteront à jamais gravés dans les bas fonds de votre subconscient. Je souhaite une excellente année à tous les lecteurs de Pelecanus.net !

3 janvier - Uncle + Facade + Burrow Owl @ Casa del Popolo

La scène underground des Maritimes n’a jamais déçu, l’une des principales raisons me permettant de faire cette affirmation se nomme Uncle. Véritable tour de force en matière de violence, le groupe de l’Île-du-Prince-Édouard viendra démolir la Casa del Popolo en compagnie d’un nouveau visage prometteur du même genre musical. Facade est composé de plusieurs musiciens ayant appartenus à des piliers de la scène montréalaise comme Vile Intent et Hashed Out.

Prérequis pour aimer la soirée : Désirer faire le plein de rage pour affronter l’année 2015.



 

7 janvier - Basalte + Entheos + Existe @ La Passe

Un excellent nouveau projet black metal intitulé Basalte a vu le jour l’an dernier. Ils n’ont que quelques concerts derrière la cravate, mais leur talent demeure indéniable. Pour ce qui semble s’avérer leur premier concert en tête d’affiche à Montréal, ils partageront la scène avec les autres projets québécois Entheos et Existe. Bien que je n’ai encore jamais mis les pieds dans cette nouvelle salle nommée La Passe, je suis sûr qu’elle rendra honneur au style sombre de la musique des trois formations, l’éclectisme de sa programmation en sera décuplé.

Prérequis pour aimer la soirée : Apprécier le black metal expérimental bien de chez nous.


 

8 janvier - Vile Intent + Gashrat + Shitsu + Facade @ La Vitrola

La réputation de Vile Intent est impossible à remettre en question, les quatre musiciens basés à Montréal n’ont pas chômé depuis leur création en 2008. Avec l’acharnement et l’agressivité débordantes de leurs prestations, il serait difficile de trouver un groupe de powerviolence plus efficace au Canada. Selon mes souvenirs, cela fait plusieurs mois qu’ils ne sont pas montés sur scène, il serait dommage de ne pas se présenter à un événement qui s’annonce aussi décapant. La Vitrola sera rapidement mise à l’épreuve en 2015, j’espère qu’elle tiendra le coup pour sa deuxième année d’existence.

Prérequis pour aimer la soirée : Vouloir mettre sa sécurité en péril en affrontant la frénésie scénique de Vile Intent.



 

9 janvier - Poni + People Skills + Ghost Vines @ Bistro de Paris

La dissolution de la formation locale Les Guenilles était l’une des pires nouvelles de l’année précédente. Heureusement, la plupart des musiciens formant le groupe sont encore actifs, voire même très actifs. C’est d’ailleurs le cas de Poni, qui offre un savoureux cocktail de rock sableux toutefois très facile à assimiler. Le quatuor comprend le bassiste et le batteur des défuntes Guenilles et deux guitaristes également originaires du Lac-Saint-Jean. Cette soirée pourrait difficilement déplaire aux fanatiques de musique rock originaire de cette région du Québec, comme Gros Méné ou encore Galaxie 500.

Prérequis pour aimer la soirée : Aimer le stoner rock accessible qui vous permettra de sortir votre douce moitié sans la froisser.



10 janvier - Big Brave + Le Syndicat du Cauchemar Jaune @ L’Escogriffe

Après une saison estivale très chargée pour Big Brave, le trio de noise rock montréalais s’était un peu mis en arrière-plan durant les derniers mois de 2014. Pour notre plus grand bien, ils ont eu la brillante idée de reprendre rapidement le tempo pour la nouvelle année. C’est lors d’une soirée intimiste à l’Esco que nous aurons la chance de nous faire foudroyer par la guitare gémissante et la voix majestueuse de Big Brave. Si vous n’avez pas eu la chance de les découvrir durant les douze derniers mois, rattrapez-vous rapidement avec ce concert, je les considère aisément comme l’une des puissances locales en matière de musique rock.

Prérequis pour aimer la soirée : Avoir envie de se retrouver devant la plus belle voix de la scène locale.



11 janvier - Karma To Burn + Sierra + Show Of Bedlam @ Casa del Popolo

La vie est remplie de surprises, surtout celle d’un mélomane. Jamais je n’aurais cru que les légendes du stoner désertique Karma To Burn allaient venir nous visiter un jour, encore moins par un dimanche glacial du mois de janvier dans une salle d’environ 80 places. Cette soirée est encore difficile à concevoir pour mon cerveau, mais il me reste encore quelques jours pour remettre mes idées en place et prendre ma place pour ce spectacle étonnant. Vous devriez faire de même, j’ai l’impression que  Karma To Burn ne reviendra probablement jamais à Montréal après cette intime soirée.

Prérequis pour aimer la soirée : Honnêtement, comment pourriez-vous détester ce concert?



16 janvier - Hank Wood & The Hammerheads + Mueco + Parasytes + Ursula @ Coop Katacombes

La frénésie punk de Hank Wood et ses Hammerheads sera de passage en ville. Il n’est pas étonnant de voir ce concert atterrir dans les légendaires Katacombes de la rue St-Laurent. Parions que les corps s’agiteront rapidement sur le parterre et que vous devrez rester sur vos gardes si vous comptez en sortir vivant. Le stage diving sera omniprésent et la vivacité du chanteur ne calmera certainement pas les ardeurs de la foule montréalaise. Une pure soirée de déchéance devant l’un des projets les plus originaux du style, une bonne ambiance bien old school punk s’offrira à vous.

Prérequis pour aimer la soirée : Emporter son équipement de protection pour survivre aux intempéries qui vous guettent sur le parterre.



16 janvier - Cromagnum + Monobrow + Ravenblack + Dirt Cake @ Piranha Bar

Il y a un peu plus de deux ans, le sympathique trio canadien Monobrow était venu nous rendre visite lors d’une soirée Pelecanus. Le groupe originaire d’Ottawa nous avait charmés avec son style similaire à Colour Haze, sans toutefois offrir de chant comparativement à la formation allemande. C’est au Piranha Bar qu’ils seront de retour accompagnés d’une belle brochette de groupes locaux. La tête d’affiche, Cromagnum, commence d’ailleurs à faire tourner les têtes dans la sphère montréalaise. Il s’agira fort probablement du meilleur concert de musique stoner du mois de janvier, mis à part le passage de Karma To Burn bien entendu.

Prérequis pour aimer la soirée : Avoir la force de surmonter les pauvres conditions du Piranaha Bar pour voir quatre excellentes formations.



Recommandation locale du mois :

14 janvier - Mia Verko + Big Knife Little Knife + Bécyk Fantôme @ Casa Del Popolo

La formation locale Mia Verko a traversé bien des épreuves depuis sa création, je suis très heureux de voir que la persévérance du trio montréalais a porté ses fruits. Leur rock planant n’a rien à envier aux piliers québécois oeuvrant dans un style similaire. J’ai été très heureux de les voir reprendre de la vivacité au cours de la dernière année. Pour cette occasion, les musiciens se sont entourés de deux excellents groupes également originaires de Montréal. Big Knife Little Knife et Bécyk Fanôme sont certainement deux des plus belles surprises de 2014, c’est à ne pas manquer.

Prérequis pour aimer la soirée : Désirer faire la découverte de trois des meilleures formations de rock local.

Rien à foutre à Montréal ? Janvier 2015
Chroniqueur montréalais pour Pelecanus depuis juin 2010 ayant participé à l'organisation de concerts ainsi qu'au défunt projet de webradio.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
6 + 13 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.