Le petit guide de ton premier Roadburn (1/3)

Le petit guide de ton premier Roadburn (1/3)

Ça y est, après des années d'hésitation tu as enfin franchi le cap et, aguiché par une superbe affiche, as acheté ta place pour le Roadburn. Depuis des années que tes potes te décrivent ce festival comme la terre promise des fans du stoner/doom/post-whatever, tu as maintenant bien hâte de faire partie du club des ceux qui savent, et pouvoir sortir nonchalamment "ah oui, je les ai vus au Roadburn avec un set spécial" au gré d'une conversation. Mais quoi voir une fois sur place ? A quoi faire attention ? Où manger ? Que de questions que tu es en droit de te poser. N'aies crainte, petit scarabée, nous sommes là pour répondre à toutes tes interrogations. Voici donc un petit guide de ce à quoi tu peux t'attendre pour ton premier Roadburn.

<--break->

Le son de la 013 - notre niveau de hype: 90%

Si les festivals sont majoritairement réputés pour un son plutôt moyen, tu peux tout de suite ranger ce préjugé au placard en arrivant dans la 013, équivalent local d'une Main Stage. Encore plus depuis les travaux qui ont été fait dessus il y a un an, le son de cette salle est juste impeccable, et ce peu importe le groupe (sauf High on Fire, mais là ce n'est pas vraiment la salle qui pose problème). La salle étant de surcroit de taille plutôt conséquente, tu peux être sûr d'y arriver à n'importe quel moment et choper n'importe quel concert en cours de route (ce qui n'est pas toujours le cas ailleurs).

 

La Het Patronaat - notre niveau de hype: 50%

Sûrement l'un des lieux les plus emblématiques du Roadburn, il s'agit d'une salle aménagée dans une ancienne église, avec les vitraux qui vont avec. Si l'ambiance est toujours top, il faut quand même avouer que le son de la salle est un chouilla moins bon que celui de la Main Stage, mais c'est surtout la jauge de la salle qui pose souvent problème. Cette dernière est d'environ 800 d'après le site du festival, mais la jauge de ce dernier ayant été récemment augmentée, il n'est pas rare d'arriver devant la salle et se retrouver dans une file d'attente énorme, d'autant plus quand le groupe qui y joue est un peu hype. Il est donc conseillé d'arriver au moins un quart d'heure en avance pour les groupes que tu ne veux absolument pas manquer. Voire plus si tu veux être bien placé et espérer y voir quelque chose. 

 

La rue piétonne à coté du fest - notre niveau de hype: 60%

Petite ruelle remplie de bars et restos, c'est l'endroit par défaut où aller manger un coup ou prendre une bière entre deux concerts. Les bars sont toujours remplis de gens en veste à patch, t'as environ une chance sur deux de croiser quelque part Mike Scheidt ou Al Cisneros, et certains restos s'amusent à changer leur carte pour y ajouter des références aux groupes qui passent au festival. Enfin, par références, j'entends surtout "rajouter des noms des groupes devant des plats normaux, genre Napalm Death Nachos". Pourquoi que 60% ? Parce que malgré une ambiance cool, faut se l'avouer : la plupart du temps c'est pas hyper bon quand même. En fait, paradoxalement, le meilleur truc à manger du coin est le kebab en face du Cul de Sac. Même si je comprends rien au menu et me contente de pointer un truc aléatoire du doigt.

 

Cobalt - notre niveau de hype: 100%

Cobalt, putain ! Mais si, vous savez, ce duo black metal qui a split, puis s'est trouvé un autre chanteur et a sorti l'un des meilleurs albums de 2016. Et qui n'a encore jamais fait de tournée hors USA (et même aux USA, il y en a eu genre deux). Et qui va jouer dans la Green Room, soit une salle genre deux fois plus petite que la Het Patronaat. Donc autant vous dire que pour ne pas louper ça, 15 minutes d'avance ne vont pas être suffisants.

 

Les spécialités locales - notre niveau de hype: 100% 0%

Vous le savez sûrement si vous suivez les actualités autour du festival, mais les produits locaux normalement réservés aux habitants peuvent à partir de cette année être vendus aux étrangers, si ceux-ci portent un bracelet du Roadburn. Ce qui est un peu l'équivalent d'autoriser légalement la consommation d'alcool sur voie publique à tous les gens qui portent un bracelet du Hellfest. Mais de toute façon, ça ne nous intéresse pas, car on est sages et raisonnables, hein.

 

Subrosa - notre niveau de hype: 75%

Je dois avouer que le dernier passage du groupe au Roadburn, bien que très bon, n'a pas égalé la giga-claque que je me suis pris au Hellfest 2014. Cependant, je reste confiant quant à la qualité des shows à venir, et je dis bien "des", car il y en aura deux : un premier, lors duquel le groupe jouera son dernier album en intégralité (dont la sublime Troubled Cells !), et un set "subdued" qui me rend on ne peut plus curieux.

Le petit guide de ton premier Roadburn (1/3)
J'aime les ours, le whisky et les internets.
Site Internet:

Ajouter un commentaire