Vous êtes ici

Rien à foutre à Lyon ? Mai 2015

Portrait de Rémy
Rien à foutre à Lyon ? Mai 2015

Non, en mai à Lyon il n’y a pas que les Nuits Sonores… La preuve, Pelecanus.net a d’autres concerts sympas pour te titiller les sens. Bon je radote mais merde, sur tous ces shows, gardes ton putain d’iphone 9 dans ta poche et en mode hélicoptère ! C’est tellement mieux de se laisser emporter par la musique, que d’emporter une vague imagette floue et bancale, crois-moi ! Profite ! Après ça, la sécheresse estivale viendra doucement s’installer chez nous…

9 Mai - Live at Pampilles

Et si pour commencer, on quittait un peu la ville pour se retrouver à la campagne ? Retour aux sources avec le festival Live at Pampilles proposé par Wine and Noise. Une affiche support your local scene, du bon vin et de la rigotte - la meilleure il parait. Je sais ça parait trop beau, mais pourtant c’est vrai ! Joyeux bordel en perspective, ambiance punk et utopiste dans l’âme, mais surtout un événements sincère, voire militant, qu’il ne faudrait pas rater !
Pour te mettre le vin à la bouche (re)lis donc notre entrevue avec Wine and Noise : ICI !

 

10 Mai - The KVB @ Le Sucre

Les désormais célèbres et select Supers Dimanches du Sucre mettent à l’honneur The KVB dans un spécial Paris International Festival Of Psychedelic Music. La recette fait toujours mouche. #hashtags : rooftop, buger, music, chill, sun. Ca risque fort de séduire la -petite- part de hipster qui est en toi. Il faut l’assumer, parfois, et au Sucre plus que jamais.
Quant à The KVB, sur leur Bandcamp on retrouve là aussi des #hashtags : alternative, electronic, experimental, industrial, lo-fi, post-punk, psychedelic, shoegaze. Tout ça ouais. Mais en vrai c’est plutôt planant et ça vaut le détour sur scène !




11 Mai - King Dude @ Le Sonic

Vous avez rendez-vous avec le prince des ténèbres… King Dude, le dandy gothique nous emmène dans les profondeurs avec son Apocalyptic Folk. Le colosse à la peau criblée de tatouages n’a de cesse de surprendre lorsqu’il s’agit d’intimer sa perception sensible et mystique d’un monde à la violence avérée, à travers ses compositions sobres et élégantes. Avec sa musique spirituelle, on risque de sombrer dans les abîmes de nos pauvres âmes meurtries… Tout ira bien, si tant est que la péniche ne sombre elle aussi !




13-17 Mai - Nuits Sonores 2015

Voilà le gros morceau de mai : les Nuits Sonores. 5 jours pendant lesquels Lyon se couchera tard et rythmera ses journées entre les Days, les Nuits, les Apéros et les Extras!
Côté programmation y’a du joli, et du moins intéressant. Pour t’aider à t’y retrouver, coche donc sur ton programmes ces performances : Nils Frahm, Jon Hopkins, Jessica 93, Witxes, The Soft Moon, Rone, Public Service Broadcasting, Music for 18 Musicians de Steve Reich - entre autres !

Si pour toi aussi un pass c’est trop cher, et que de toute façon l’ambiance « adolescents-bourrés-débiles» t’insupporte au plus haut point, pense à te frayer un chemin jusqu’aux Circuits, le jeudi soir.

Le petit bonus spécial c’est au Sonic que ça se passe. La péniche accueillera Sâaad et Somaticae. Electro abrasive, immersive, complexe, une sorte d’immanquable temps fort du festival pour tout Pelican qui se respecte.

 

22 Mai - Mudhoney / White Hills @ L’Epicerie Moderne

Pas évident de parler d'un groupe culte de l'histoire du rock. Pourtant Mudhoney c'est bien cela, sans l'arrogance et les paillettes du star-system. Tu veux du bon vieux grunge ? Parce que chez les Américains, faire du bruit c’est une seconde nature. Un son culte, sombre sans doute, mais empli d'une grosse dose de rock'n'roll. Ni plus, ni moins.

Pour prendre une claque complète lors de cette soirée, viens tôt voir White Hills. Une performance spatiale et terriblement visuelle, avec une certaine sauvagerie noise, enfumée d’une atmosphère complètement barrée !
Et si tu n’as pas encore goûté au plaisir de Wine and Noise, avant la soirée, il y a une dégustation. A bon entendeur….

 

25 Mai - Thurston Moore Band @ Le Sonic

Y’a des groupes, et y’a des super-groupes. Comprendre, des groupes avec des membres de groupes cultes. Bon j’espère que je t’ai pas perdu, avec mon quadruple emploi du mot « groupe ». N’empêche au Sonic, il y aura sur scène Thurston Moore (Sonic Youth), Steve Shelley (Sonic Youth), Deb Googe (My Bloody Valentine), James Sedwards (Guapo) ; et rien que pour ça, le concert mérite le déplacement.
Les ondes qui feront vibrer tes tympans seront clairement dans une veine rock, affligée de surcroit par des saturations grunge. Forcément !




29 Mai - Earthless @ L’Epicerie Moderne

Bientôt quinze ans qu’Earthless perpétue l’héritage de Black Sab’, Led Zep’, des digressions psyché pour le plus grand plaisir des amoureux de sensations retro et d’impros hallucinées. Loin des clichés du genre, le trio garde le souci de la mélodie, de l’ambiance et de l’émotion brute, et livre des concerts captivants. Et pour pas que tu loupes ce passage à Lyon, chez Kongfuzi on écrit ça : « Earthless est le feeling, le groove, le talent et la maîtrise condensés dans une machine de guerre taillée pour le Live avec un grand L ».

Te voilà prévenu. Mais tu sais ce qu’on dit, les absents ont toujours tort…




29 Mai - Frustration @ Le Marché Gare

Ils sont de retour ! Les chevaliers de Born Bad Records reviennent au Marché Gare après un concert sold out fin 2013. Souvenir d’une performance intense, « sans concession » comme on écrit souvent sur les blog de musiques actuelles.

Des compositions à l’énergie explosive que l’on peut apprécier le poing serré, la hargne entre les dents tellement le groupe sait jouer des tensions et des contrastes. Pas de danse saccadés, en concert Frustration libère une irrésistible onde de jouissance collective qu’il faut goûter absolument !

Rien à foutre à Lyon ? Mai 2015

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
1 + 15 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.