Vous êtes ici

Rien à foutre à Montréal ? Novembre 2014

Portrait de William
Rien à foutre à Montréal ? Novembre 2014

La froideur de novembre n’est pas représentative de la diversité musicale à laquelle nous aurons droit durant les trente prochains jours. Deux festivals d’envergure, M pour Montréal et Coup de Coeur Francophone, viendront rehausser cette période habituellement tranquille au niveau des tournées internationales. Malgré tout, le meilleur du mois de novembre se retrouve en dehors de ces deux événements, notamment à cause du passage de quelques sommités comme DJ Shadow, Caribou, Nils Frahm, Run The Jewels et Skinny Puppy. Profitez pleinement du dernier mois avant la véritable pause hivernale, les options sont nombreuses et de grande qualité.

7 novembre - This Town Needs Guns + Emma Ruth Rundle + Mylets @ Ritz P.D.B.

Une tournée signée Sargent House s’offrira à nous en début de mois. Les vétérans britanniques de math rock/emo This Town Needs Guns seront la vedette de ce trio de groupes particulièrement intéressants. Les admirateurs de Red Sparowes et Marriages seront ravis d’appendre la venue de la charmante musicienne Emma Ruth Rundle, qui se produira en solo cette fois. L’ouverture de soirée sera assurée par le musicien Henry Kohen et son fantastique projet Mylets, si vous appréciez les loops de guitares, vous aurez de quoi vous remplir les méninges avec celui-ci.

Prérequis pour aimer la soirée : raffoler des groupes proposant des étranges rythmiques de guitares.



8 novembre - DJ Shadow + Cut Chemist @ Théâtre Corona Virgin Mobile

Les deux célèbres DJ californiens combineront encore une fois leurs talents pour ce projet nommé Renegades Of Rhythm. Ce concert se veut un hommage au légendaire DJ Afrika Bambaataa, l’un des créateurs de la musique hip-hop et fondateur de la Zulu Nation. DJ Shadow et Cut Chemist s’amuseront derrière les platines avec de nombreux mixes de cette légende de la musique. Il s’agira d’une soirée parfaite pour oublier le temps maussade du mois de novembre et pour se dégourdir les jambes avec une soirée très originale. Ne vous laissez pas décourager par le prix du billet, c’est un samedi soir et ce sera excellent.

Prérequis pour aimer la soirée : vouloir danser toute la soirée sur d’excellents rythmes du légendaire Afrika Bambaataa.



9 novembre - Holy Sons + Elisa Ambrogio @ Ritz P.D.B.

Vous connaissez sans doute Emil Amos pour sa participation dans Grails, Lilacs & Champagne ou encore Om, mais son véritable projet était à la base Holy Sons. Actif depuis la fin des années 1990, il a composé près de 1000 chansons sous cette bannière. Sa toute nouvelle parution intitulée The Fact Facer nous vaudra même un passage à Montréal dans le cadre d’une petite tournée nord-américaine. Il s’agira sans doute de votre seule chance de voir Holy Sons, puisqu’il est extrêmement occupé avec tous ses différents projets, profitons-en pour l’encourager dans cette situation beaucoup plus intimiste qu’à l’habitude.

Prérequis pour aimer la soirée : être auparavant tombé sous le charme d’Emil Amos en voyant Grails ou Om.



10 novembre - Caribou + Jessy Lanza @ Métropolis

Le musicien canadien Dan Snaith, alias Caribou, sera de retour à Montréal pour un véritable concert. Habituellement de passage en ville pour faire des DJ sets, il nous proposera cette fois un événement d’envergure puisqu’il s’agira de la tournée de promotion de son plus récent album Our Love. Les morceaux proposés sur ses albums studio prennent généralement une tournure unique en prestation avec l’ajout de musiciens pour l’épauler. Il sera impossible de ne pas avoir envie de se déhancher lorsque nous nous retrouverons devant lui et sa troupe au Métropolis.

Prérequis pour aimer la soirée : avoir envie de prendre une bouffée d’air frais dans le domaine de l’électro-pop.



21 novembre - Wrekmeister Harmonies + USA Out Of Vietnam + Christ @ La Vitrola

Après deux visites durant la dernière année, le musicien solo J.R. Robinson sera de retour en tête d’affiche pour nous présenter son album Then It All Came Down, paru sur Thrill Jockey Records. Son lugubre projet Wrekmeister Harmonies vous proposera une musique drone aux influences folk directement sortie des ténèbres. Issu de la vigoureuse scène musicale de Chicago, Robinson flirte fréquemment avec des musiciens ayant mis leurs empreintes dans de redoutables groupes comme Indian, Leviathan, Minsk et Yakuza.

Prérequis pour aimer la soirée : posséder un ticket de bus valide pour le royaume des morts.



22 novembre - Nils Frahm + Dawn Of Midi @ Métropolis

Le célèbre pianiste allemand Nils Frahm est devenu un habitué de la métropole. Après un passage remarqué au Mutek 2013 et une visite à l’Astral le 23 mars dernier, voilà qu’il est de retour au Métropolis dans le cadre du festival M pour Montréal. La salle représente un choix douteux, comment pourrons-nous apprécier le talent de Nils à sa juste valeur dans un endroit comme celui-ci? J’espère que ses compositions nous feront vite oublier l’absence de bancs ou de chaises convenables et le cachet très banal de la salle. Nous serons très loin de l’ambiance sombre et intime du Monument National, salle dans laquelle il avait ébloui son public il y a déjà un an et demi. N’importe quel théâtre de la ville aurait été un meilleur choix, l’Olympia, le Rialto ou La Tulipe sont les premiers qui me viennent en tête.

Prérequis pour aimer la soirée : accepter de vivre une expérience inoubliable dans un lieu sans âme.



22 novembre - Elephant Stone + Heat + Each Other + Teenanger + Uubbuurruu @ La Vitrola

M Pour Montréal et Heavy Trip vous offriront cette fabuleuse soirée à saveur psychédélique à la Vitrola. Les vétérans locaux Elephant Stone assureront le rôle principal de cet événement prometteur. Malgré une multitude d’options lors de cette date, ceci reste le choix de prédilection pour les amateurs de musique planante. L’excellent album The Three Poisons d’Elephant Stone devrait aisément vous convaincre de vous déplacer, la présence de Heat et Uubbuurruu en première partie ne sera qu’un bonus à votre divertissement. Si vous avez envie de vivre l’expérience M Pour Montréal, ce concert est ma recommandation officielle, vous pourrez difficilement être déçu.

Prérequis pour aimer la soirée : apprécier la musique psychédélique accessible qui vous fera taper du pied.



22 novembre - Hammerhands + Sights Of War + Nightmare Colletive + Ayazi @ TRH Bar

Les puissants Ontariens de Hammerhands seront de retour en ville pour nous écraser avec leur sludge dévastateur. Le quatuor nous avait proposé l’excellent album Glaciers il y a déjà plus d’un an, un véritable rassemblement de riffs à couper le souffle et de percussions capables de vous déchirer les entrailles. Parions que le groupe s’incrustera à merveille dans le décor délabré du TRH Bar et que l’alcool coulera à flot. Hammerhands constitue l’une de mes belles découvertes des dernières années dans la scène canadienne, je vous recommande vivement de vous y présenter.

Prérequis pour aimer la soirée : Supporter les coups de marteau répétitifs sur la boîte crânienne.



27 novembre - Run The Jewels + Ratking + Despot @ Club Soda

Une tournée d’envergure dans le monde du hip-hop fera une halte au Club Soda le jeudi 27 novembre. Le projet musical Run The Jewels, composé de Killer Mike et El-P, viendra faire vibrer le quartier des spectacles avec son rap décapant. La première partie de ce périple nord-américain sera assurée par les jeunes vedettes du style, les excellents Ratking originaires de New York. Ayant laissé paraitre l’une des belles surprises de l’année avec So It Goes, il sera agréable de voir le trio se débrouiller sur scène. Leur passage au dernier Suoni Per Il Popolo semble être passé inaperçu, espérons que cette fois sera la bonne pour conquérir le public montréalais.

Prérequis pour aimer la soirée : être fasciné par la culture hip-hop et ne pas vouloir rater le passage de deux légendes du style.



29 novembre - Skinny Puppy + VNV Nation + Youth Code + Haujobb @ Métropolis

Les vétérans canadiens de la scène musicale industrielle Skinny Puppy seront de passage au Métropolis pour une deuxième visite en moins d’un an. Il est étonnant de les voir se produire dans une aussi grande salle après avoir joué de l’autre côté de la rue, au Club Soda, en février dernier. Espérons pour eux qu’il y aura encore quelques centaines de curieux qui aimeraient vivre l’expérience troublante qu’ils offrent en prestation. Le prix faramineux du billet, frôlant les 40$, en découragera certainement plusieurs d’y mettre les pieds.

Prérequis pour aimer la soirée : vouloir faire le plein de musique industrielle de qualité.



Recommandation locale du mois

8 novembre - Oktoplut + Deux Pouilles En Cavale @ Divan Orange

Le festival Coup de coeur francophone nous offrira une superbe soirée locale au Divan Orange. Au menu, le premier concert en sol montréalais de l’énergique duo Oktoplut depuis leur lancement d’album plus tôt cette année. Vous aurez même l’occasion de vous faire tatouer gratuitement leur logo lors de la soirée si vous le désirez. L’excellent trio rock francophone Deux Pouilles en Cavale ouvrira la soirée et lancera également son premier album Tambours Et Temps Morts. Ce sera à mon avis le meilleur concert de ce festival pour ceux qui aiment leur musique un peu plus lourde qu’à la normale.

Prérequis pour aimer la soirée : désirer découvrir la version montréalaise et francophone de Torche.

Rien à foutre à Montréal ? Novembre 2014
Chroniqueur montréalais pour Pelecanus depuis juin 2010 ayant participé à l'organisation de concerts ainsi qu'au défunt projet de webradio.

Ajouter un commentaire