Vous êtes ici

Tour de France 2013 - Lyon : Cult of Occult

Portrait de Estelle
Tour de France 2013 - Lyon : Cult of Occult

L’été bat son plein à Lyon. Les berges du Rhône sont envahies par les promeneurs. Les rires et les cris des enfants résonnent d’un bout à l’autre des quais. Tout ce petit monde profite de la douceur estivale sans se douter que non loin de là, le Mal attend son heure…

Voilà maintenant deux ans que les quatre membres encapuchonnés de Cult Of Occult répandent la parole du Très-Bas.

Après un premier album sobrement intitulé "Cult Of Occult", le groupe revient avec "Hic Est Domus Diaboli", sorti en juin dernier. Comme tout bon album de doom-sludge, c’est un condensé d’ambiances lourdes et oppressantes. Les paroles, déclamées par Jean-Claude, s’insinuent froidement et sournoisement dans la plus infime parcelle de votre corps, vous faisant ainsi oublier l’air d’insouciance qui flotte dans l’atmosphère.

Les prestations live du groupe sont à l’image de sa musique, pachydermiques et malsaines.

Les vibrations s’échappant du mur de baffles mettent votre organisme à rude épreuve : vos tympans sont à la limite de la rupture (et croyez-moi, même les protections auditives sont inefficaces), votre rythme cardiaque s’accélère… Vous avez beau ressentir un mal-être général, vous en redemandez. Preuve queCult Of Occult a atteint son but en vous faisant passer du côté obscur.

Si vous êtes plus sensibles aux messes noires qu’à la qualité de votre bronzage, Cult Of Occult est le groupe idéal pour vous accompagner durant l’été et patienter jusqu’au retour de la morne saison.

Tour de France 2013 - Lyon : Cult of Occult
Quand je ne regarde pas une compétition de saut à ski, j'écoute de la musique à un volume sonore déraisonnable.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
2 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.