Vous êtes ici

Rien à foutre à Lyon ? Septembre 2015

Portrait de Rémy
Rien à foutre à Lyon ? Septembre 2015

C’est la rentrée ! Tu es tout bronzé, tu frimes avec tes photos de vacances sur ton compte Instagram, tu as un nouveau cartable ou un nouveau polo, et c’est le bonheur… Mais concrètement, tout ça ne vaut pas la satisfaction de retrouver ton Rien à Foutre, et la liste des concerts pour animer ton quotidien lyonnais ! Une rentrée un peu timide, de quoi se remettre sans violence des tubes de l’été qui ont ébranlé tes soirées noyées dans ces verres de pastis et de rosé pamplemousse.

Bon, c’est une rentrée un peu particulière, puisque c’est aussi un baton de relais que je transmets à ma collègue Estelle. Soyez gentils avec elle, et elle vous donnera tout ses bons conseils pour ne rien rater les prochains mois à Lyon ! Mais je ne pourrais pas faire ce dernier Rien à Foutre sans ça : soyez sympa, laissez vos smartphones au vestiaire pendant tous ces bons show, et surtout, protégez vos tympans.

Allez, salut !

03 Septembre - The Warlocks @ Le Sonic

Commencer cette nouvelle saison avec un groupe référence, que dis-je une légende, c’est plutôt sympa. The Warlocks c’est un mythe, celui du groupe de rock psyché californien aux tumultueuses aventures. Depuis 1999, huit albums, des reformations, un label qui les laisse en plan, mais ils sont toujours là. Et avec le nouvel opus Skull Workship, The Warlocks continue d’entretenir ce mythe. Les préventes sont conseillées, tu ne pourras pas dire qu’on ne t’avait pas prévenu !

 

20 Septembre - Solids @ Le Sonic

Solids c’est un duo qu’il faut s’assurer de voir sur scène. Révisitant avec une énergie brute l’héritage de Sonic Youth et Dinosaur Jr, leur album Blame Confusion a été une véritable révélation ci-et-là. Un peu à l’image d’un groupe comme Nothing, les Montréalais cultivent leur amour pour ce rock alternatif des nineties avec ambivalence. A la fois mélodique, pop dans leur accroche et distordu à l’extrême pour des shows joués avec une folle énergie. C’est la bonne solution pour se faire botter le cul comme on le mérite tout en se remémorant ces après-midis au skatepark avec du punk californien dans le walkman !

 
23 Septembre - Metz @ Le Transbordeur

L’indomptable trio Metz nous avait fait suer la saison passée au Marché Gare, autant te le dire c’était déjà un concert mémorable, alors ne loupe pas celui-ci. Avec ardeur, les Canadiens ont la réputation -vérifiée- de livrer des sets sauvages, que tu rythmeras de hochements de tête frénétiques. La définition même de ce qu’est une musique live jouée fort et sans complexe puisque leurs punk-songs implacables et urgentes ne te laisseront pas indemne ! 
 
 
24 Septembre - Dave Phillips / Mei Zhiyong @ Le Sonic
 
Plus que jamais ce soir-là, tu sortiras des sentiers battus. Avec Dave Phillips et le Chinois Mei Zhiyong, attends-toi à de la musique noise qui rime avec expérience, voire expérimentation. Dave Phillips challenge les limites de la musique depuis 1984, via des dé/constructions soniques psycho-acoustiques ; le tout de manière souvent extrêmement radicale. Une musique troublante qui atteint autant tes tympans que ton âme. Le Chinois propose lui une musique bruitiste frontale, qui ira jusqu’à déconnecter tes synapses.
Soirée déconcertante, qu’il faut éviter en cas de migraine… 

 

 
27 Septembre - Bob Log III @ Kraspek Myzik
 
Lève les yeux cette soirée du 27 septembre et si tu vois un OVNI, c’est normal ! Bob Log the Third prolifère son blues extra-terrestre au Kraspek. Vissé sur un tabouret, cet homme-orchestre gratte frénétiquement sa guitare Archtop, jouant de la grosse caisse du pied droit, de la cymbale faite maison du pied gauche, le tout dans une combinaison moulante sexy avec un casque de moto à téléphone-micro intégré. Surprenant et cosmique ! 
 
 
29 Septembre - Destruction Unit @ Le Sonic
 
Destruction Unit vient du désert aride de l'Arizona et joue du punk rock psychédélique. Existant depuis près de quinze ans, sans jamais perdre son côté punk rock, le groupe plonge tête première dans une exploration musicale souvent bruyante, où les synthé habillent la rythmique entêtée des compositions. Ils arrivent avec un nouveau disque : Negative Feedback Resistor, chez Sacred Bones Records - oui ce label sort rarement des projets pourris, on peut donc s’attendre à quelque chose de plutôt pas mal.
 
Et si tu veux finir le mois -et commencer cette soirée- en beauté, Wine and Noise se fera une joie de te proposer de bons vins en dégustation pré-concert !

 

Rien à foutre à Lyon ? Septembre 2015

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
5 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.