Levy Seynaeve

le 05/15/2017 - 21:59

À l'occasion du festival Génériq qui s'est déroulé à Dijon en début d'année, FDsessions a eu l'occasion de capturer le set de 30 minutes une heure d'Amenra en acoustique. 6 morceaux, (dont la plupart issuent d'Afterlife, composé pour leurs enfants) pour se balader dans l'immense paysage grisâtre et émouvant qui compose l'esprit du groupe. Les blés volent sur l'immense arrière plan, tels nos poils sur les bras, et c'est seulement là un fragment de ce que peut procurer l'écoute de ce groupe à l'aura si particulière...

Par Simonne
le 02/23/2017 - 20:31
Wiegedood - De Doden Hebben Het Goed II (2017)

Le premier album de Wiegedood fut très bien reçu dans l'univers du black métal, les attentes étaient donc élevées pour le deuxième opus du trio belge. Projet associé au collectif Church of Ra, Wiegedood est composé de membres d'Oathbreaker, Amenra, Hessian et Rise and Fall. La réputation de ces musiciens n'est plus à faire et De Doden Hebben het Goed II en est la preuve.

le 07/09/2015 - 23:54

Lorsque l'on reçoit dans sa boîte courriel la promo d'un groupe de black-metal réunissant des membres d'AmenraOathbreaker et Rise and Fall, forcément on s'y attarde un peu. Wiegedood donc, dernier né de la Church of Ra, propose avec "De Doden Hebben Het Goed" un black-metal lourd mais pas sans une large palette d'émotions.

le 05/11/2014 - 18:45
Amenra + Oathbreaker + Hessian + Treha Sektori 13/04/2014 @ La Maroquinerie, Paris

Si dans ma sphère d’écoute musicale il m’arrive de préférer le calme à l'agitation frénétique des sons, l’inverse est aussi vrai. L’alliance des deux dans une seule et même mélodie est une sorte de point culminant à atteindre dans ce que je recherche en matière de musique. Apprécier le silence grâce à l’overdose de bruit, comprendre le grand fracas des décibels précédé et suivi de l’absence de violence. Cette sorte d’harmonie totale avec laquelle on peut parcourir notre palette d’émotions était ce que proposait l’événement européen de la tournée de Church of Ra, alliance divine opérée par les groupes Oathbreaker, Amenra, Hessian, Treha Sektori, et parfois d’autres. Polyptyque des musiques de l’ombre, réunissant sous la même nef nos cœurs déjà convertis à leur croyance, ils veulent nous faire passer un message artistique et musical commun en le déclinant sous différentes formes d’expression.

le 05/09/2013 - 11:15
Amenra : Nowena + The Pain. It is Shapeless + Am Kreuz live 25/04/2013 @ Glazart, Paris

J'ai filmé Amenra plusieurs fois, pleuré plusieurs fois aussi au début devant autant d'obscurité, jeté des captations entières car inexploitables mais je retourne toujours filmer avec autant de plaisir. Filmer Amenra c'est un jeu qui n'est pas gagné d'avance mais un jeu d'une rare beauté si on sait regarder. Au-delà des images c'est un moment de grâce et de communion, un moment d'une violence inouïe qui te prend au plus profond de toi dans ce qu'il y a de plus enfoui et ne demande qu'à s'exprimer. C'est comme ça que je le ressens et c'est ce que j'essaie de transmettre du mieux possible dans mes vidéos pour que ceux qui connaissent revivent ces moments et que ceux qui ne savent pas, puissent, j'espère, découvrir. Ce concert a été filmé à Paris Glazart avec l'aide de Fabien Chombart et Amandine Pourcelot. Merci à eux, je sais qu'ils ont souffert et merci à Kongfuzi Booking pour cette soirée.

le 05/03/2013 - 11:17

Après The Black Heart Rebellion, on continue avec la Church of Ra dans la section bootlegs avec Amenra qui était de passage à l'Epicerie Moderne le 26 avril dernier. Comme toujours un gros coup de poing en live avec une setlist réunissant d'énormes morceaux de la discographie des Belges comme The Pain It Is Shapeless We Are Your Shapeless Pain ou Silver Needle. Golden Nail.

le 09/25/2012 - 17:24
Amenra : Mass V, pochette, morceaux et teaser s'offrent à nos yeux

L'album « Le plus lourd et le plus lent », de la bouche de Colin H.Van Eeckhout, que nous attendons depuis maintenant un moment, Mass V, se dévoile un peu plus à nos yeux aujourd'hui avec pochette (photographie par Stefaan Temmerman / montage par Webecameaware), teaser et tracklisting pour faire gamberger nos esprits fertiles. Rendez-vous le 26 novembre prochain via Neurot Recordings pour découvrir ce qui s'annonce comme, certainement, l'un des albums les plus attendus de l'année.

« En novembre 2012 nous sommes allé nous perdre dans nos pays et dans les pays voisins. On cherchait le cadre idéal pour les artworks du nouvel album. Après quelques jours notre voyage s’est arrêté dans le village de Wissant dans le Nord de la France. L’endroit est un rassemblement de bunkers détruits datant de la seconde guerre mondiale. La force et l’intensité se dégageant de ces constructions érodées fût écrasant. Ce béton réduit en morceaux, ces centaines d’impacts de balles partout, le sel et le sable étaient jadis couverts de sang.

Nous avons ressenti du respect pour ces temples de pierres, qui furent jadis, un monde de souffrance. Nous sommes restés là la nuit, et avons dormi dans un de ces bunkers pour être avalés par la mer et sa marée montante et quand l’aube a sorti ses premiers rayons, Stefaan Temmerman a pris la photographie qui, nous le savions, serait parfaite pour représenter Mass V. 

C’était une nuit longue et froide. » - CHVE

le 07/09/2012 - 10:26
Amenra : interview de Colin H. Van Eeckhout + Am Kreuz live

Profitant de la mini-tournée française le mois dernier, un bout de l'équipe de Pelecanus.net présente au Hellfest 2012, c'est-à-dire Vincent Duke et Mariexxme, en ont profité pour en savoir plus sur la démarche d'Amenra et surtout Mass V, leur prochain album en devenir chez Neurot Recordings. Le résultat dans une entrevue avec Colin H.Van Eeckhout (chanteur du groupe), sur le fil du rasoir, suivie d'une captation live intense, pléonasme, lors de leur passage à Paris au Point Ephémère le 17 juin dernier. Enjoy !

Par Andrey
le 07/25/2011 - 17:14
Neurosis + Amenra live 23/07/11 @ Machine du Moulin Rouge, Paris

Bien décidé à mourir écrasé par des murs de son, seulement 24 heures après m'être pris une claque par Swans, j'enchaine sur Neurosis, épaulés par Amenra. Je pense qu'il est inutile de présenter ces deux groupes, considérés comme incontournables du genre. En revanche, il est intéressant de noter que Neurosis n'a pas mis les pieds à Paris depuis plus d'une dizaine d'années, ce qui explique certainement la vitesse à laquelle sont parties les places. Pour leur part, AmenRa (qui était d'ailleurs, à mon goût, le meilleur choix possible pour cette première partie) avait sa signature chez Neurot Recordings à fêter, cette soirée promettait donc d'être mémorable. Fan de Neurosis depuis des années, et m'étant déjà fait écraser par la puissance d'AmenRa il y a un an, à Nantes, dire que mes attentes pour ce concert étaient élevées serait un euphémisme on ne peut plus doux. En fait, je trépignais littéralement d'impatience...

Pages

S'abonner à Levy Seynaeve