Uncle Acid And The Dead Beats - Bloodlust (2011)

Uncle Acid And The Dead Beats - Bloodlust (2011)

Un groupe sorti de nulle part, un premier album arrivé sur Terre comme par enchantement, une pochette ultra vintage et un son à pleurer des larmes de sang. Voilà MON coup de coeur de l'année : Uncle Acid And The Deadbeats.

Groovy baby! GROOOOOOVY!!! Voilà qui résume assez bien " Bloodlust ". Il suffit de rajouter du riff à la Sabbath, une approche oldschool du doom, des textes bien tordus, une ambiance " et si ce soir, on sacrifiait une vierge pour appeler Satan? " et vous avez une idée de la musique de Uncle Acid. Lorsque j'ai contacté le groupe pour avoir quelques renseignements, la réponse que j'ai reçue tenait en une phrase : "Nous nous sommes formés durant l'été 2009 à Cambridge, en Angleterre. Notre premier album est paru le jour du 40ème anniversaire de la sortie du premier Black Sabbath". Au moins, ça a le mérite d'être clair. Cet album est un concentré des simples petits plaisirs de la vie : gros son, second degré, toutes une collection de riffs de guitare et de lignes de basse chaudes et envoûtantes. Il n'y a rien à jeter, rien à critiquer dans les neuf titres de cette galette. Tout est simplement excellent, purement jouissif - au sens premier du terme - et d'une rare décadence. Oh, oui, j'aime le stupre et la luxure, Uncle Acid And The Deadbeats aussi, et ils viennent de me fournir la bande-son parfaite pour assouvir mes vices les plus retords et inavouables… Je vous l'ai dit : un pur délice. Typiquement le genre de disque à poser sur la platine lors d'une soirée entre amis. À la fois accessible et pointu, " Bloodlust " est mon album de l'année.

Uncle Acid And The Dead Beats - Bloodlust (2011)
Uncle Acid And The Dead Beats
Bloodlust
I'll Cut You Down
Death's Door
Over and Over Again
Curse in the Trees
I'm Here to Kill You
13 Candles
Ritual Knife
Withered Hand of Evil
Bonus Track
Journalist, radio speaker, PR guy, booker, crate digger, community manager, promoter. Je pourrais aussi l'écrire en français, il est vrai...

Ajouter un commentaire