Regarde les Hommes Tomber - Exile (2015)

Regarde les Hommes Tomber - Exile (2015)

Après avoir recueilli un certain succès critique avec son premier album entre black metal et sludge, Regarde les Hommes Tomber revient sans son chanteur original, U.W. d’Otargos, et avec un second album plus black-metal que sludge. Malgré l’accueil très positif fait à leur premier disque, je n’avais pas été emballé par celui-ci. Pas très original à mon goût, me semblant trop proche de AmenRa et de Celeste, sans la noirceur dégagée par chacun, et handicappé par une production assez boueuse. Regarde les Hommes Tomber n’avait pour moi qu’un nom plutôt cool, ce qui est déjà pas mal.

Maintenant de retour avec Exile, les Français sont prêt à rappeler que l’une des spécialités de la mère patrie est le black-metal (avec le pain et les plats que tout les étrangers se refusent à manger, les escargots et les cuisses de grenouille en tête). Les riffs sont maintenant plus orientés black metal et taquinent des influences telles que Xasthur ou Altar of Plagues. Toutefois, le groupe repose sur une rythmique sludge, avec parfois l’ajout de blast (A sheep Among the Wolves).

Même après presque une dizaine d’années de disques mélangeant postcore et black-metal, le mélange des deux genres nous offre encore d’agréables surprises, comme Exile.

Bien que la section rythmique soit clairement toujours influencée par AmenRa, la lenteur bénéficie aux noirs riffs écrits pour ce disque et rend les morceaux plus dynamiques. Même après presque une dizaine d’années de disque mélangeant postcore et black-metal (la démo de Altar of Plagues remonte déjà à 2006), le mélange des deux genres nous offre encore d’agréables surprises, comme Exile. Ainsi, une chanson comme Embrace the Flames peut ne pas sembler originale à l’écrit mais jouée avec une production aussi claire et puissante, elle resplendit glorieusement.

Sur Exile, Regarde les Hommes Tomber embrasse ses influences black-metal pour créer un disque très sludge empruntant autant à AmenRa qu’à Altar of Plagues, avec une touche toutefois plus métallique. Exile est un disque plus créatif et offre une expérience beaucoup plus enrichissante que leur premier disque. Une suite avec une personnalité plus forte prometteuse de bien bons concerts.

 

Regarde les Hommes Tomber - Exile (2015)
Regarde les Hommes Tomber
Exile
L'Exile
A Sheep Among Wolves
Embrace the Flames
They Came…
… to Take Us
Thou Shall Lie Down
The Incandescent March
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).

Ajouter un commentaire