2001

Par Julien
le 02/17/2015 - 21:20
Warhorse - As Heaven Turns to Ash / I am Dying (2001)

Ce qu’on attend d’un bon destrier, plus communément appelé cheval de guerre ? D’être la pire ordure sur sabots jamais enfantée. Non content de devoir charroyer un quintal et demi de chevalier et d’armures de plates, la bête devait pourvoir charger sans coup férir au milieu du fracas épouvantable des combats, et filer un coup de papatte bienvenu à son cavalier en tuant d’une ruade ou d’un coup de dent l’inconscient qui s’était approché un peu trop près de l’équipage. Mon petit poney ? Recalé, va donc faire de la garniture pour Findus. La littérature de l’époque n’abondant pas, nous nous ferons une bonne idée de l’effroi que pouvait inspirer une charge de destrier en consultant le tableau de Brueghel l’Ancien, Le triomphe de la Mort (le cheval monté par un squelette armé d’une faux) ou celui d’Albrecht Dürer, Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse.

Par Adrien
le 10/24/2013 - 17:31
Masters of Reality - Deep in the Hole (2001)

J'ai pu récemment acquérir un billet pour me rendre au Roadburn 2014 un poil à l'arrach' trois jours après la mise en vente (cette année semble moins bousculée pour se procurer le précieux sésame apparement). Je me suis donc mis à regarder avec amusement le line-up des précédentes années où je m'y suis rendu, pour me rendre compte que les premières éditions étaient de simples concerts en Hollande : l'affiche de 2001 correspondait à trois groupes seulement, dont Masters of Reality était la tête d'affiche.

Par Adrien
le 07/29/2013 - 17:31
Cavity - On the Lam (2001)

Dans la catégorie groupes obscurs et cultes, Cavity se pose bien là, comme des dizaines dans son genre. Ces membres formeront après le split en 2003 soit Floor d'un côté, soit Torche de l'autre, ou Black Cobra, formations que tous les lecteurs doivent bien connaître. Formé en 1992 à Miami, non loin des bayous de Louisiane, les gaziers auraient pu choisir le death metal technique pour être dans le vent à l'époque, mais leur attirance pour la drogue, les riffs du dieu Sabbath, et leur faible niveau technique ne leur permirent que d'être un de ces acteurs de l'ombre pourtant essentiel à la gloire du Sludge.

Par Adrien
le 11/05/2010 - 12:31
Converge - Jane Doe (2001)

En 2001, avec Jane Doe, Converge est au sommet de son art. Durant 45 minutes, le combo américain fait ici preuve d'une technicité tout simplement ébouriffante sans pour autant oublier d'afficher une puissance et une spontanéité épatantes.

S'abonner à 2001