KEN Mode - Entrench (2013)

KEN Mode - Entrench (2013)

J'ai découvert KEN Mode avec l'album "Mongrel" en 2003, autant dire dès leurs débuts. D'emblée, leur musique m'a touché, dynamique, écorchée, sans aucun doute quant à leur sincérité. Le groupe de Winnipeg a enfoncé le clou tout de suite derrière avec "Reprisal" (2006) et a continué sa marche en avant avec "Mennonite" (2008) et "Venerable" (2011). Une régularité et une volonté de toujours faire mieux tant dans l'approche musicale que dans la production de leurs albums a fini de me convaincre : KEN Mode est un groupe de qualité. Au-delà de leur sorties studio, j'ai pu les voir en live lors d'une tournée avec Taint et j'ai retrouvé leur urgence et leur envie de mettre une claque à l'auditoire sans volonté d'impressionner mais plutôt de réveiller, de secouer, de nous faire sentir vivant.

"Entrench" ne déroge pas à la règle, produit par Matt Bayles (qui a quand même travaillé sur Botch, Mastodon et Isis excusez du peu et qui est sans doute l'un des producteurs les plus talentueux dans cette veine musicale), l'urgence de la musique de KEN Mode n'a peut-être jamais été aussi bien saisie. La force de ce "Entrench": combiner énergie, émotion, rock, hardcore, noise, rock, chaos, mélodie, le tout en un brûlot dantesque et d'une cohérence époustouflante. Les paroles à la fois introspectives, pertinentes et parfois mélées d'ironie et de moquerie innocente (quoique ?!!), donne à ce nouvel album un souffle qui renouvelle et poursuit à la fois le travail entamé par KEN Mode voilà déjà 10 ans.

Pourtant, je ressens une nouveauté, la mélodie n'a peut-être jamais été mise autant en avant que dans ce "Entrench", certains morceaux font la part belle à des ambiances relativement nouvelles chez KEN Mode, le chant de Jesse Matthewson notamment s'offre des interludes plus discursives et propices à la didactique propre aux textes cités. L'équilibre n'en est pourtant pas pour autant rompu, KEN Mode ne commet pas l'erreur de verser dans le contemplatif mièvre et ennuyeux. Ces quelques respirations ne donnent que plus de force et de puissance à l'ensemble. Je ne cesserai donc de tarir d'éloges à propos de KEN Mode, cette capacité à combiner la technicité d'un Keelhaul, la sincérité d'un Akimbo avec la fureur d'un Converge sans être dans un mimétisme rebutant propulse les Canadiens (si ce n'était déjà fait) dans la cours des grands. 

"Entrench" est une pépite brûlante forgée dans un magma de la plus pure composition. 

PS : Tous les albums de KEN Mode sont disponibles en écoute intégrale sur leur page Bandcamp, profitez-en

KEN Mode - Entrench (2013)
KEN Mode
Entrench
Counter Culture Complex
No; I'm In Control
Your Heartwarming Story Makes Me Sick
The Terror Pulse
The Promises Of God
Romeo Must Never Know
Secret Vasectomy
Figure Your Life Out
Daeodon
Why Don't You Just Quit?
Monomyth
Chroniqueur, amateur des musiques "extrêmes", des arts alternatifs et de la contre-culture.

Ajouter un commentaire