Shrinebuilder - Shrinebuilder (2009)

Shrinebuilder - Shrinebuilder (2009)

Bon, ce disque, on nous l'a rabâché en long et en large à cause de son line-up. C'est un bon disque mais sans plus je trouve. Je n'ai pas ressenti l'individualité des musiciens comme j'ai pu le lire ailleurs, l'ensemble donne des morceaux cohérents et en harmonie dans les contrées Stoner/70's.

Alors certes quand Scott Kelly hurle, c'est dans la tonalité de Neurosis, et le timbre de Wino nous rappelle direct que c'est lui. Dale Crover a la frappe sèche et compacte mais n'est pas aussi présent qu'avec le King. Et Al Cisneros apporte un vrai plus avec cette ligne de basse hypnotique et transcendante sur "Blind For All to See", mais c'est hélas son seul coup d'éclat. Sachant que le combo a enregistré ces 5 titres en 2 jours, oui, Shrinebuilder est un vrai bon groupe. Mais pas de quoi se prosterner non plus devant l'effet "all star band". L'artwork de Josh Graham est joli, mais ce mec pond toujours à peu près la même chose, faudrait changer de registre un peu...

Shrinebuilder - Shrinebuilder (2009)
Shrinebuilder
Shrinebuilder
Solar Benediction
The Architect
Blind For All To See
Science Of Anger
Pyramid Of The Moon
I exist.

Ajouter un commentaire