Hawks & Doves - Year One (2011)

Hawks & Doves - Year One (2011)

Derrière ce nom qui reprend un titre d'un album de Neil Young se cache Garred O'Donnell, le guitariste et chanteur de feu Planes Mistaken For Stars. Et à l'écoute des neufs titres qui composent cet album, la filiation est assez évidente, aussi bien avec Young que PMFS. Ne croyez pas à une redite. Non, je parle des ambiances, du côté déchiré et déchirant qui émane de la voix de Garred, de cette capacité à mettre ses tripes sur la table, à tout sortir d'un coup. L'exutoire d'un de ces êtres qui a trop souffert, trop longtemps, trop durement.

Car voilà, ce projet est tout sauf né dans la joie et le bonheur. Il est le résultat de ce qui, sans rentrer dans les détails, a été une période noire pour son auteur, sur fond de séparation de groupe et désastre personnel. Alors, non, je ne suis pas un des ces imbéciles qui associe le talent artistique à la peine et au désarroi, mais dans certains cas, le résultat peut être sublime. Et « Year One » en est la preuve. Le mélange de rock et de folk, accompagné de riffs puissants et d'un sens de la mélodie rare, fait de ce disque un véritable compagnon des moments sombres de la vie. Si jamais - et je ne vous le souhaite pas - vous avez connu la Tristesse, la musique et les textes de O'Donnell vous parleront comme ils le font pour moi. Par bien des aspects, « Year One » a trotté dans ma tête avant même que je ne l'écoute réellement... Il y a une telle rage dans la musique de Hawks And Doves, du désespoir, mais aussi ce sentiment si difficilement définissable que même au plus bas, tout au fond du trou, la remontée est possible. Sans aucune fioriture, avec un son brut et des textes qui méritent plus jamais d'être lus et compris, Garred O'Donnell a donné vie à un album à part. Essentiel. Mâchoires serrées, yeux rougis par de trop longues nuits sans sommeil à écumer les bars et se balader sur la corde raide avec comme seul compagnon une bouteille de bourbon. Solitude, trahisons et coups bas. « Year One » est né du pire pour donner le meilleur. Une promenade dans les enfers dont on ne ressort pas indemne...

« I must admit, I love that girl, but I've not to give, since you took my best. »
- Garred O'Donnell

Hawks & Doves - Year One (2011)
Hawks & Doves
Year One
Another Hellfire Sermon
Hush Money
Say When (Now Who's Your Huckleberry)
I Do Declare
Get Free
1217's
Hexing
Wish You Were Her(e)
North Of Tenth
Journalist, radio speaker, PR guy, booker, crate digger, community manager, promoter. Je pourrais aussi l'écrire en français, il est vrai...

Ajouter un commentaire