Nevermen - Nevermen (2016)

Nevermen - Nevermen (2016)

On pourrait dire du projet Nevermen que Mike Patton métisse son style originel avec des acteurs de styles différents. Détrompez-vous : Mike Patton fait de la musique avec ses potes. On pourrait encore dire que Nevermen est un « supergroupe » composé du susdit Mike Patton (Fantomas, Mr Bungle, Faith No More), Doseone (Anticon) & Tunde Adebimpe (TV On The Radio). Détrompez-vous : c’est de la musique entre potes.

Album choral, Nevermen est l’œuvre vous prouvant par A + B que nous pouvons nous débarrasser des étiquettes.

Nous n’allons même pas perdre notre temps en analyses superfétatoires. Album choral, Nevermen est l’œuvre vous prouvant par A + B que nous pouvons nous débarrasser des étiquettes. Fruit de la concertation de trois géants (génies à mon sens), Nevermen est une symphonie rock, électro, pop, rap, soul, etc. La synthèse ultime d’une culture musicale immense, la conclusion logique de n’importe quel lecteur régulier de Pelecanus. C’est le disque idéal que nous voudrions faire écouter à n’importe quel connard qui nous considère avec condescendance quand nous leur disons que nous adorons le Hellfest ou que nous nous rendons régulièrement en concert pour écouter du Black, du Hardcore, etc. (Personnellement, je trouverais bien pitoyable, si j’avais encore de la pitié à gaspiller.)

En bref, Nevermen est LE disque de ce début d’année, au-delà des louanges ordinaires. Vous y sacrifierez sans doute plus d’une cellule de platine dessus et pas mal d’attention. Bonne nouvelle, vous en ressortirez grandis et probablement galvanisés.

 

Nevermen - Nevermen (2016)
Nevermen
Nevermen
Dark Ear
Treat Em Right
Wrong Animal Right Trap
Tough Towns
Hate On
Mr Mistake
Shell Shot
At Your Service
Non Babylon
Fame II The Wreckoning
J'aime les chats roux, les pandas roux, Josh Homme et Jessica Chastain.

Ajouter un commentaire