Le petit guide de ton premier Roadburn (2/3)

Le petit guide de ton premier Roadburn (2/3)

J'ai vécu mon initiation au Festival Roadburn l'année dernière. Lors de l'annonce du line-up - l'intégralité de Jane Doe de Converge, la performance de G.I.S.M. et le trentième anniversaire de Neurosis et j'en passe beaucoup - j'ai acheté mes billets sur un coup de tête. Mon voyage de Montréal jusqu'à Tilburg aux Pays-Bas en valait amplement le déplacement, et j'y retournerais à chaque édition sans hésitation. Le festival qui met en vedette d'excellents artistes affiche complet année après année et avec raison. Voici cinq groupes incontournables de la 19e édition du Roadburn. 

Disfear - notre niveau de hype: 100 %

Le groupe de d-beat suédois étant plus ou moins actif depuis une décennie, l'annonce de leur performance au Roadburn fut une belle surprise. John Dyer Baizley, chanteur-guitariste de Baroness, qui s'occupe de la programmation 2017 l'a bien dit: "Je ne sais pas exactement à quoi m'attendre de cette réémergence, mais ce ne sera certainement pas doux". Si vous êtes fan de circle pit et de musique déchaînée, c'est le moment que vous attendiez.

 

Rome - notre niveau de hype: 80%

Rome, le projet du Luxembourgeois Jerome Reuter, se produira au Het Patronaat le 20 avril. Sa discographie extrêmement prolifique couvrant le neofolk, le martial industrial, dark ambient et bien plus, laisse beaucoup de jeu quant à la direction que la performance prendra. L'ancienne église convertie en salle de spectacle est l'endroit de prédilection pour vivre l'expérience Rome en chair et en os.


Chelsea Wolfe - notre niveau de hype: 90%

La musique de Chelsea Wolfe est très difficile à catégoriser. Une chose est sûre: c'est une musicienne phénoménale et elle a un son dark tout à fait distinct, c'est pourquoi elle est parfaite pour le Roadburn. Loin d'être une néophyte en la matière, Chelsea Wolfe a performé à l'édition 2012 et elle a participé au set Blood Moon de Converge l'année dernière. Une prestation captivante à ne pas manquer le vendredi soir au 013. 


My Dying Bride - notre niveau de hype: 80%

My Dying Bride jouera son album classique Turn Loose The Swans dans son intégralité. Un groupe pilier du doom métal, My Dying Bride est un signe de longévité dans le genre. Une entité depuis 1990, je vous assure que le groupe anglais n'a pas perdu une once de lourdeur au fil du temps (Maryland Deathfest 2014 comme preuve à l'appui). My Dying Bride complète ainsi le Peaceville Three, Paradise Lost ayant performé au Roadburn l'année dernière et Anathema l'année précédente. 

 

Ulver - notre niveau de hype: 90%

Ulver, le projet black métal norvégien qui a pris un virage expérimental, fera son lancement d'album The Assassination of Julius Caesar au Roadburn. Si on se fie à la longue discographie extrêmement variée d'Ulver, c'est certain que nous ne serons pas déçus. On s'est délecté de ATGCLVLSSCAP l'année dernière et j'ai aucun doute que The Assassination of Julius Caesar sera à la hauteur, idem pour leur prestation live. Découvrez Nemoralia, le premier single à saveur Depeche Mode, ci-dessous.

Le petit guide de ton premier Roadburn (2/3)
Billets de spectacles ou instruments de musique, tous mes revenus vont vers la musique.

Commentaires

Portrait de Yohann

Merci Simone pour la découverte d'Ulver ! J'ai de quoi m'en mettre dans les oreilles pour 2 semaines vu la taille et la variété leur discographie :-)

Ajouter un commentaire