Rien à foutre à Montréal ? Février 2015

Rien à foutre à Montréal ? Février 2015

Il est difficile de contenir son excitation par rapport aux fabuleuses annonces de tournées qui croiseront Montréal dans les prochains mois. La présence de groupes tels que Torche, Electric Wizard, Cult Of Luna, Yob, Pallbearer et Cult Leader saura satisfaire le plus exigeant des mélomanes québécois. Toutefois, encore quelques semaines glaciales nous séparent de ce printemps grandiose. Heureusement, une panoplie d’artistes de renoms se produiront d’ici là pour aiguiser nos tympans à la perfection. La variété est encore une fois frappante en février et la qualité de la programmation mensuelle ne laisse aucunement présager que le mois le plus froid est à l’horizon.

6 février - Napalm Death + Voivod + Exhumed + Iron Reagan + Black Crown Initiate @ Club Soda

Les légendaires Voivod performent fréquemment au Québec, mais la plupart du temps nous avons droit à une courte prestation lors d’un festival. Nous les avons rarement vus s’incruster à l’intérieur d’une programmation avec autant de profondeur. L’idée de réunir Napalm Death et Voivod le temps d’une tournée peut paraître étrange à première vue, mais en pratique le résultat est infaillible. La diversité est plus présente que jamais, le support d’Exhumed et Iron Reagan en première partie ne passera certainement pas inaperçu auprès des metalheads québécois.

Prérequis pour aimer la soirée : Avoir soif d’un cocktail musical terriblement diversifié.



7 février - Floating Widget + Buffalo Theory MTL + Tumbleweed Dealer + Mikrob @ L’Esco

L’imprévisible retour sur scène des légendes du stoner québécois Floating Widget ne passera pas sous le radar. Le festival Buckfest s’est occupé d’organiser un événement digne de ce nom avec Buffalo Theory MTL et Tumbleweed Dealer en ouverture de soirée. Ce sera le tout premier concert de Tumbleweed Dealer qui connait un certain succès sur la blogosphère, mais qui n’a encore jamais défendu ses compositions en temps réel. Il s’agira sans doute de la plus importante soirée locale en matière de stoner de toute l’année, ne la ratez surtout pas.

Prérequis pour aimer la soirée : Connaitre l’album Praises To The Riff Monolith par coeur.



13 février - Obliterations + Sick Feeling + Mental Fix @ Turbo Haus

Mixé par Kurt Ballou, paru sur Southern Lord, le premier album d’Obliterations fait des ravages dans la scène hardcore. Il s’agira de leur premier passage dans la métropole et c’est dans une sublime salle qu’ils nous rendront visite. L’énergie sera à l’honneur lors de cette exceptionnelle soirée à la Turbo Haus. Les nostalgiques de l’époque des nombreux concerts à cet endroit pourront refaire le plein deux fois plutôt qu’une au mois de février. Cette première soirée comblera aisément vos attentes et votre soif de bruits délirants.

Prérequis pour aimer la soirée : Désirer capter Obliterations avant que l’explosion de popularité ne survienne.



19 février - Swans + Xylouris White @ Le National

La bande de Michael Gira est déjà de retour pour nous remplir le crâne de son noise rock imposant. Un étrange effet de déjà-vu planera dans l’atmosphère du National puisque Swans y est venu en juin dernier pour défendre son plus récent album To Be Kind. Est-ce vraiment un problème de revoir un groupe deux fois dans la même année et à l’intérieur de la même salle ? Certainement pas quand il s’agit de Swans, la déception est impossible avec une formation aussi éclatée et dominante.

Prérequis pour aimer la soirée : Ne pas oublier vos bouchons et idéalement ne pas être allé les voir cet été.



21 février - Elephant Stone + Yardlets @ Ritz P.D.B.

Le visage de la musique psychédélique montréalaise a maintenant un nom, Elephant Stone qui se hisse bien au-delà de la compétition dans le genre. Si vous hésitez à corroborer mes propos, l’album The Three Poisons en est la preuve irréfutable. Non seulement il s’agissait de l’une des meilleures parutions locales l’an dernier, mais également de toute la scène de rock planant. Même si le genre est terriblement (trop) en vogue, il est intéressant de voir des artistes d’ici rivaliser avec ce qui se fait de mieux.

Prérequis pour aimer la soirée : Vouloir prendre une bouffée d’air frais dans une scène psychédélique étouffante.



24 février - Retox + Whores + Hashed Out + Fashion Police @ Turbo Haus

La Turbo Haus proposera une deuxième soirée en février, cette fois les murs se décaperont aux sonorités de Retox et de l’excellent trio américain Whores. Le second groupe en avait ébloui plus d’un lors de la dernière édition du Heavy Montréal. Le contraste entre la grosse scène du festival et l’intime Turbo Haus sera choquant, dans le bon sens du terme. Leur noise rock oscillant entre le son de Helmet, Melvins et Unsane se résume en une phrase désormais mythique : We were in other bands, now we're in this band, soon we will all be deaf.

Prérequis pour aimer la soirée : Ne pas vouloir rater Whores une deuxième fois de suite. Impardonnable.



26 février - Wrekmeister Harmonies + La Naegleria @ Sala Rossa

Depuis sa présence en première partie de Grails vers la fin de l’année 2013, J.R. Robinson et son hallucinant projet Wrekmeister Harmonies revient fréquemment nous voir. Cette visite sera particulière pour le musicien de Chicago puisqu’il sera spécialement accompagné par trois membres de Godspeed You! Black Emperor. Thierry Amar, Sophie Trudeau et Tim Herzog collaboreront avec lui pour une matérialisation unique de son projet musical qui aura lieu à la Sala Rossa. Vous seriez fou de rater une pareille occasion.

Prérequis pour aimer la soirée : Regarder le court documentaire ci-dessous et avoir l’eau à la bouche.



26 février - Suuns + Disappears @ Ritz P.D.B.

Après l’excellente nouvelle qu’un album collaboratif est à venir entre Suuns et Jerusalem In My Heart, nous aurons l’opportunité de voir le premier groupe à l’oeuvre en solo. Cette association a beaucoup de sens, puisque le groupe de rock montréalais avait déjà offert une prestation en compagnie du musicien Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem In My Heart) lors d’un concert au Musée d’Art Contemporain en 2013. Cette soirée vous fera sans doute patienter jusqu’à la sortie de cet album très attendu de la scène locale.

Prérequis pour aimer la soirée : Ne pas avoir abusé de Suuns dans les dernières années, ils offrent beaucoup (trop) de prestations.



Recommandation locale du mois :

11 février - Near Grey + Nous Étions + Thisquietarmy @ Casa Del Popolo

Malgré sa courte existence, la formation montréalaise Near Grey en est déjà à une troisième parution. Ce nouvel opus s’intitulera Yage et pour l’occasion, la Casa Del Popolo sera l’hôte de la soirée de lancement. L’année 2014 fut prolifique pour le quatuor, effectuant des présences en ouverture de plusieurs groupes d’envergure comme Bardo Pond, Subrosa, Blackout, Ghoulunatics et Castle. Il sera pertinent de les voir en tête d’affiche pour une rare fois, parions qu’ils seront plus lourds que jamais.

Prérequis pour aimer la soirée : Avoir les deux premiers albums de Near Grey et vouloir compléter sa collection.

Rien à foutre à Montréal ? Février 2015
Chroniqueur montréalais pour Pelecanus depuis juin 2010 ayant participé à l'organisation de concerts ainsi qu'au défunt projet de webradio.

Ajouter un commentaire