Jon Porras

le 03/11/2013 - 13:43
Barn Owl : "The Long Shadow" initie V

Le drone-duo américain Barn Owl originaire de San Francisco reviendra le 14 avril prochain, toujours chez Thrill Jockey, avec "V", après une succession d'albums plus renversants les uns que les autres, d'Ancestral Star au dernier datant de 2011, Lost in the Glare. À l'horizon l'annonce de légères variations dans leurs compositions et la promesse d'échappées soniques nées de toujours plus de pédales et d'effets mais aussi de plus d'électronique et d'ajouts de rythmes truffés au fond de ces longues pérégrinations ambient. N'oubliez pas que le groupe sera de passage en France à Lyon et Paris grâce à Kongfuzi Booking au mois d'avril prochain. Voici ce que leur label Thrill Jockey en dit :

Barn Owl a toujours été dévoué à la noirceur, poussant par le passé le desert-rock dans des territoires sombres et inexplorés. V marque un changement d’approche pour le duo composé de Jon Porras et Evan Caminti. Le binôme a augmenté son arsenal de guitares et d’effets et ce avec une variété de sons électroniques, élargissant grandement le son et les textures de l’album. Une attention particulière a été donnée aux rythmiques nichées dans des environnements sonores denses et lents, donnant à l’album une présence rythmique, de celles qui sont enfouies en-dessous de couches complexes. La leur étant une rythmique fantôme, quasiment au-delà de toute perception.

Par Andrey
le 04/23/2012 - 14:15
Pelican + OM + Barn Owl 15/04/12 @ La Maroquinerie, Paris

Un jour, en concert on m'a demandé si je travaillais pour un média, et si oui, lequel. "Pelecanus.net" ai-je repondu. "Pele-quoi ?" "Pelecanus." "Ah, un peu comme un anus de pélican, en fait ?" "Ouais, en gros". Ceci dit, en vrai j'en sais rien. Je suis allé au zoo aujourd'hui, mais n'y ai pas vu de pélicans. J'ai vu des pandas roux par contre. Vraiment adorable comme animal.

Par Andrey
le 11/24/2011 - 17:41
Barn Owl + Evangelista + Lori Schönberg live 17/11/11 @ Café de la Danse, Paris

Quoi de mieux qu'un bon concert de drone pour se détendre après une dure journée de boulot ? Toutes ces notes qui sonnent sans jamais se terminer, ce feedback qui remplit doucement nos oreilles... Bon, dit comme ça, ça ne donne peut-être pas très envie, mais je vous assure que ça peut être vraiment sympa et relaxant. Si, si.

S'abonner à Jon Porras