Mixtape - Électricité statique, violence électronique (partie 04)

[Mixtape] Électricité statique, violence électronique (partie 04)

Partout, des airs de fin d’été, de fin de tout. Les vacanciers continuent leur combat perpétuel d’Instagram, mais le cœur n’y est plus. Août n’a pas vraiment commencé, qu’il paraît déjà presque terminé. Oh, bien sûr il fait chaud, et nous ne sommes pas encore prêts à arrêter les apéros, les joyeuses soirées qui sentent le sable chaud et le béton brûlant. Non. Mais lorsque le soleil se couche un peu plus tôt, notre vue s’embrume pour on ne sait quelle raison mystérieuse. La dernière mixtape de notre série « Électricité statique, violence électronique », soit le meilleur du dark ambient, de l’ambient et de la techno indus de l’année 2014, s’offre donc à vous comme une réponse. Comme une invitation à la danse, au lâcher-prise total, sans compromis. C’est l’amour à la plage avec Rrose, la haine dans les geôles avec Headless Horseman, et le delirium tremens dans les gares désaffectées avec Prurient. 

1. Talker - Hari
2. Vatican Shadow – Texarkana Resistance
3. Ugandan Methods, Prurient - Call 1
4. Rrose - Ammonia
5. Myriadd -Time Will Tell
6. D.Å.R.F.D.H.S. - Hæresi
7. Talker - Cut The Weight
8. Henning Baer - Duality
9. Jan Grebenstein - No You Don't
10. Headless Horseman - Legend (Ancient Methods Sharp Cut)
11. Broken English Club - Birth Control
12. OAKE - Vorwort Umiha Sien

Annabelle sur Mixcloud

Image : Le nombre de la bête est 666, de William Blake (1805)

[Mixtape] Électricité statique, violence électronique (partie 04)
Journaliste itinérante multiusage, experte en remplacement de porte mais aussi en cinéma de genre, j'ai plus de films d'horreur vus à mon compteur que l'enfant fantasmé de John Carpenter et Dario Argento. J'aime écouter de la musique et en parler, surtout ici.

Ajouter un commentaire