Stoned Gatherings : "c'est plus que des concerts"

Stoned Gatherings : "c'est plus que des concerts"

Après la récente sortie d’un triptyque dédié aux Stoned Gatherings Parisiennes, le Pélican décide de rendre un hommage final à ces 5 ans de bons et Heavy services en regroupant les reportages en un seul documentaire. Mention spéciale à Vinz des Stoned Orgies pour les sous-titres anglais !

Des débuts aux Combu à l’arrivée de Nico et de Dead Pig Entertainment, en passant par l’emménagement à Glazart, les Stoned Gatherings ont gagné en maturité et en renommée. Elles sont aujourd’hui un pilier incontournable de la scène alternative à la capitale. Au-delà d’une programmation variée et pertinente, c’est un véritable microcosme que les soirées ont contribué à créer. Le public des Stoned Gatherings ainsi que les groupes qui y jouent, forment une famille soudée et unie. Une force qui tend à faire des émules, voire même à susciter des vocations. Des orgas similaires sont nées à Nantes avec les Stoned Orgies, à Bordeaux avec les Make It Sabbathy, à Nice avec Caught By The Fuzz, à Lorient avec L’Amicale du Fuzz… Les « Amis de la Bûche » représentent désormais un noyau solidaire dans l’hexagone.  Cet attrait, les SG le doivent à une programmation sans limite et à une personnalité propre.  Ce ne sont pas seulement des concerts, ce sont aussi des DJ sets, des Doomed Gatherings, des soirées (encore) moins chères au Klub, et bientôt plus encore ! Les SG ont plus d’un tour dans leur sac…

C’est avec un plaisir non dissimulé que Patrick Baleydier, Sylvain Golvet et moi-même, avons étudié de près la question. Nous nous sommes infiltrés dans le public ainsi qu’auprès des groupes et des organisateurs, armés de caméras, de questions plus ou moins insolites, et de quelques canettes. Résultat en image.
 

 

ENGLISH VERSION

The Stoned Gatherings, it’s more than just gigs…

After the release of a three pieces documentary about The Stoned Gatherings shows, Pelecanus decides to pay tribute to those 5 heavy years mixing the videos into only one movie. Special mention to Vinz for the English subtitles!

From the beginnings at the Combu to the arrival of Nico and Dead Pig Entertainment, passing by the move to Glazart, the Stoned Gatherings earnt maturity and fame. They became a key player in the French capital’s alternative scene. Beyond a rich and relevant programming, they built kind of microcosm. The Stoned Gatherings public, as well as the bands that ever played, are a united family. A strength which is growing up and increasing attention. Heavy promoters in the same style were born in Nantes, Stoned Orgies, in Bordeaux, Make It Sabbathy, in Nice, Caught by the Fuzz, in Lorient, L’Amicale du Fuzz… Heavy shows lovers in France are now a supportive team. This love of the SG’s is due to awesome gigs and a strong personality. It is not only shows; it is also DJ sets, Doomed Gatherings, shows (even) cheaper in another venue in Paris, and more! The Stoned Gatherings have a lot of things planed for the future…

Patrick Baleydier, Sylvain Golvet and I had a great time studying 5 years of Stoned Gatherings for Pelecanus. We infiltrated the public and met bands and promoters armed with video cameras, strange questions, and some beers. Here is the result.

Stoned Gatherings : "c'est plus que des concerts"
Journaliste - rédactrice, à l’affût des nouveautés rockailleuses venues du désert et d'ailleurs...
Site Internet:

Ajouter un commentaire