Documentaire

Par Léo
le 10/20/2016 - 21:47

Un documentaire d'1h15 traitant de la culture DIY dans des groupes (Zero Absolu, Tusk, etc.), des associations organisatrices de concerts et des labels indépendants (Hummus Records) vous dîtes ? En français et disponible dans sa toute entièreté gratuitement sur YouTube ?

le 09/18/2014 - 21:10
[Documentaire] Slow Southern Steel : une percée dans les scènes « Southern »

On n'y croyait plus ! Mais Chris Terry (chanteur de Rwake) et David Lipke ont fini par partager avec nous leur documentaire Slow Southern Steel. Sorti initialement en 2011, projeté en salle, puis passé à l'as malgré la demande (ce genre de docus ne courant pas les écrans) celui-ci nous emmène pendant 1h30 à la rencontre de musiciens plus ou moins connus (de Phil Anselmo à Phillip Cope de Kylesa) tous originaires du Sud des États-Unis et participant à l'effort musical et culturel local. Que vous soyez amateur ou pas, c'est à voir absolument tant on en parle peu. Et si jamais vous êtes curieux d'écouter les groupes présents dans le documentaire, nous vous avons préparé une petite playlist disponible à la suite, bonne écoute, bon visionnage.

“Slow Southern Steel est un film à propos de la musique heavy du sud des États-Unis, racontée par les personnes même qui l’ont créée et faite évoluer depuis deux décennies. Tourné à l’arrière des bars, sur des parkings, et dans les loges enfumées de salles de concerts miteuses que même la Bible Belt n’a pas encore réussi à liquider, ces musiciens engagés parlent de leur amour pour la musique et le Sud, ainsi que des difficultés, contradictions et névroses qui touchent les artistes ici bas. Il n’y a pas d’illusions dans ce film, pas d’excuses ou de distractions : juste la vérité brute, édictée par ceux qui vivent dans la différence. Avec le cultissime Dixie Dave Collins (Weedeater, Buzzov-en, Bongzilla) pour voix off, Slow Southern Steel est un regard authentique et honnête sur l’une des communautés musicales les plus notables engendrées sur ce continent.“

le 12/17/2012 - 15:33
"Black Sabbath and the birth of metal" documentaire par Jesse Hughes (Eagle of Death Metal) via Vice.com

Prenez une des meilleures marques d'ampli au monde, qui a façonné la musique contemporaine, le chanteur déjanté et au parcours autant halluciné que hallucinant de Eagles Of Death Metal et un "magazine" sur lequel je ne préfère pas donner mon avis (pour une fois qu'ils font quelque chose de bien...). Vous obtenez "On The Road", une série de documentaires présentés par Jesse Hugues dans le but plus ou moins avoué de promouvoir la gamme de casque audio Marshall et diffusés sur le site deVice. Cette fois, le sujet n'est rien de moins que Black Sabbath. Vous retrouvez donc Hugues en Angleterre, dans un voyage sur les traces du heavy, mais pas sans qu'il ait avant discuté un brin sur le passé et, plus "intéressant", sur le présent du groupe avec Bill Ward, le seul et unique batteur de Sabbath. Bien réalisé, disponible avec des sous-titres français, assez pointu et drôle, rempli d'anecdotes et de personnages qui ont fait la légende de Black Sabbath et, en grande partie, celle du Rock'n Roll, "Black Sabbath And The Birth Of Heavy Metal" est une réussite. À voir absolument.

le 09/06/2010 - 11:52
 [Archives] Red Sparowes : documentaire sur Every Red Heart Shines Toward the Red Sun

J'adore parcourir mes archives et retomber sur de vrais petits bijoux qui restent encore aujourd'hui introuvables sur la toile ! Je vous ai donc uploadé aujourd'hui un reportage de 10 minutes sur l'enregistrement et la sortie du deuxième et excellentissime album de Red Sparowes sorti en 2006 : Every Red Heart Shines Toward the Red Sun. Le tout est composé d'interview de membres (dont le feu Josh Graham qui ne fait maintenant plus partie du groupe) de passages en studio et sur scène pour le plaisir des yeux et des oreilles. Enjoy !

S'abonner à Documentaire