Chronique

Par Adrien
le 12/15/2010 - 14:31
Harvestman - In a dark tongue (2009)

Que ce soit avec Neurosis, en solo, ou avec ce side project, Steve von Till n'a jamais fondamentalement déçu. Neurosis a bien eu quelques baisses de régimes parfois, les 3 disques solos se ressemblent un peu tous, mais sont quand même assez bon dans la veine folk bien sombre.

Par Adrien
le 12/15/2010 - 11:31
Baroness - Blue Record (2009)

Un nom qu'on voit de manière récurrente ces derniers temps dans la scène rock barbu, que je découvre seulement avec ce disque (je suis un peu en décalage horaire parfois, puis la pseudo-hype, ça me gonfle), plus intrigué par le très bel artwork qu'autre chose (cela vaut aussi pour le très beau Red Record précédent dont l'artwork était lui aussi magnifique).

Par Adrien
le 11/05/2010 - 23:31
Cult of Luna - Somewhere Along the Highway (2006)

Effectivement, par rapport au constat que je faisais de la longueur chiante des deux premiers disques et de quelques réactions que ça a suscité, cet avant dernier album est assurément le meilleur selon moi.

Par Adrien
le 11/05/2010 - 20:31
Grails - Red Light (2004)

Grails, un groupe qui a définitivement la classe, un des meilleurs représentants de la veine Post-Rock US, que Neurosis repéra assez vite, avec un premier album superbe.

Par Adrien
le 11/05/2010 - 12:31
Converge - Jane Doe (2001)

En 2001, avec Jane Doe, Converge est au sommet de son art. Durant 45 minutes, le combo américain fait ici preuve d'une technicité tout simplement ébouriffante sans pour autant oublier d'afficher une puissance et une spontanéité épatantes.

Par Adrien
le 11/05/2010 - 07:31
Jesu - Why Are We Not Perfect (2008)

Jesu est le cas d'école du projet qui part bien, puis qui finit chiant comme la reine d'Angleterre, la faute à une surproduction de chansons dissiminées sur tout type de supports (cd, lp, ep, 7", splits, digital, etc...).

Par Adrien
le 11/05/2010 - 01:31
Secret Chiefs 3 - Book of Horizons (2004)

Au final, Book of Horizons n’est pas si barré qu’on pourrait le croire, et il porte merveilleusement son nom : cette galette est en fait un panel de diverses musiques très différentes les unes des autres. Le livret nous explique que les titres sont séparés en section (qui elles- même sont toutes mélangées, d’où le coté étrange tout de même). Les sections sont donc : « forms » : musique expérimentale moderne avec instrumentation très riche.« ishraqiyun » : musique d’influence arabe, avec une approche qui nous porterait droit au Maroc…« traditionalist » : musique d’influence western, avec un travail de composition proche de Ennio Moriccone « Holy vehm » : l’approche death metal du disque ! Tous les gimmicks du genre sont présents (voix, batterie…)« the electromagnetic azoth » : l’influence électronique (breaks, beats, gimmicks drum n’bass) « UR » : l’approche Surf music (avec reverb de guitare, ambiance plage, etc…).

Par Adrien
le 11/05/2010 - 00:31
Lustmord - Other Dub (2009)

Je n'ai pas eu le temps d'écouter Other, le disque d'origine. Mais le remix proposé ici par Brian "Lustmord" Williams est bien cool

Par Adrien
le 09/21/2010 - 23:31
OM - Pilgrimage (2007)

Je me souviens en 2005, lorsque mon pote Manu et moi avions écouté le premier disque du groupe, et qu'on en était venu à la même conclusion : c'était un projet Post-Sleep vraiment inutile...

Par Adrien
le 09/21/2010 - 23:31
Old Man Gloom - Christmas (2004)

Il est vrai que Old Man Gloom s'est plus fait remarquer par son line-up à la base que par sa musique, et il y avait de quoi : Santos Montano (Zozobra), Aaron Turner (Isis), Caleb Scofield (Cave in) et Nate Newton (Converge). Et pour une fois, l'équation des talents cumulés fonctionne, Old Man Gloom n'étant pas un side project foireux pour membre désabusé n'ayant plus à tourner.

Pages

S'abonner à Chronique