Vatican Shadow - Fireball (2014)

Vatican Shadow - Fireball (2014)

Le stakhanoviste Ian Dominick Fernow (Prurient, Rainforest Spiritual Enslavement, Ash Pool, Cold Cave…) ne cesse de sortir des disques mais la qualité est constamment au rendez-vous. Pourquoi donc s’en priver. Durant l’année 2014, il a sorti six EP, dont celui-ci, et un album en collaboration avec Function. Bien que ce projet se soit fait connaitre pour ses nappes de clavier angoissantes et ses rythmiques froides propres aux ambiances des thrillers, Fireball impose une atmosphère plus proche du disque avec Function et donc pas si loin de l’isolationism (une sorte de compromis entre le dub et le dark ambiant).

Les vingt-six minutes d’Al Qaeda (branch davidian) n’ont donc rien en commun avec 24 mais plutôt avec Zero dark thirty

Les vingt-six minutes d’Al Qaeda (branch davidian) (les titres des morceaux de Vatican Shadow sont toujours liés à la guerre et au terrorisme) n’ont donc rien en commun avec 24 mais plutôt avec Zero dark thirty si l’on se plaçait du côté de la victime des tortures de Guantanamo Bay, isolée de toute sensation en-dehors des bruits de l’homéostasie. Le résultat porte donc toujours le nom de techno industriel mais on est plus dans la réflexion que dans l’action. A noter que bien que ce morceau partage en partie son nom avec celui d’un titre de l’album When you are crawling du même artiste, il n’en est pas pour autant un remix.

Le second titre, Desert storm (waco), prend une tangente plus planante un peu plus proche du son développé sur le désormais classique Remember your black days. En revanche, le dernier morceau de treize minutes introduites par un loop de guitare mélodique rappelle que le musicien a des racines dans le rock et s’accompagne d’une rythmique surprenante bien loin du rythme binaire auquel il nous avait habitués.

Vatican Shadow souligne à quel point la musique jamaïcaine continue d’influencer la techno

L’étrangeté de It’s to come en fait donc le titre le plus intéressant de ce disque et peut-être même des dernières sorties de Vatican Shadow. En n’employant pas de clavier et en se concentrant sur une rythmique pleine de reverb façon dub, Vatican Shadow souligne, s'il était besoin de le rappeler, à quel point la musique jamaïcaine continue d’influencer la techno et qu’il y a beaucoup à apprendre de la musique cyclique, autant en matière de rock (Earth, SunnO))), Om) que de musique électronique (Vatican Shadow, The Bug).

 

Vatican Shadow - Fireball (2014)
Vatican Shadow
Fireball
Al Qaeda (Branch Davidian)
Desert Storm (Waco)
It's To Come Original Mix
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).

Ajouter un commentaire