Ras G - Raw Fruit Vol. 4 (2015)

Ras G - Raw Fruit Vol. 4 (2015)

Bien que cela fasse peu de temps qu’une chronique d’un album de Ras G a été publiée sur le site, le producteur ne perd pas de temps à composer et produire de nouveaux morceaux. Pour preuve, voilà qu’arrive le quatrième volume de sa série de compilation Raw fruit disponible en version cassette et numérique. Une obsession pour les vieux formats contredite par la négation de cette attirance pour la physicalité que l’on retrouve dans l’introduction où une discussion sur la valeur des cassettes est suivie par un sample d’une des plus fameuses vidéos youtube de la série Thug life. Cette contradiction résume pourtant très bien la musique de Ras G, à la fois basée sur la découverte d’un héritage musical à coups de samples et toujours tournée vers l’avenir en construisant un nouvel univers très personnel.

[Ras G est] à la fois basé sur la découverte d’un héritage musical à coups de samples et toujours tourné vers l’avenir en construisant un nouvel univers très personnel.

A ce titre, ce nouveau volume de Raw fruit est bien meilleur que le troisième du nom et aussi bon que le second grâce à sa consistance de morceaux en morceaux. Sur Da hipster hummus, il tire une rythmique vocale d’un chant oriental et rappelle ainsi les plages les plus inspirés de Madlib lors de ses sessions Beat konducta, et encore plus quand il s’amuse à interrompre et à relancer à sa guise sa composition.

A l’instar des productions incessantes du plus productif des producteurs de Stones Throw, Ras G propose ainsi un enchainement de titres où il expérimente en introduisant des phasers à mesure que s’écoule un sample de chant incantatoire (Stoney O’hara) pour ensuite passer sans transition à une mélodie au violon interrompue par des cris d’enfants et des exclamations de rappeurs, elles-mêmes suivies d'une plage où l’on retrouve James Brown.

Une sorte de catalogue sans volonté d’exhaustivité mais de désorienté.

On pourrait ainsi répertorier chacun des samples, des styles et des atmosphères employés par Ras G mais il serait plus facile de dire qu’il explore à peu près tout ce que le hip hop emprunte et transforme. Une sorte de catalogue sans volonté d’exhaustivité mais de désorienté. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il réussit son affaire mais entraine toutefois son auditeur dans ce voyage imprévisible, et non dénué d’humour et de commentaire social (voir l’excellente réplique cinglante de Paul Mooney à la fin de What would Paul Mooney say ?). Présenté comme la dernière entrée dans cette collection particulière de cassette, il y a fort à parier que le producteur se lancera dans une autre série, mais pour l’heure ce dernier chapitre est une excellente conclusion à un périple à découvrir sans attendre en streaming.

Ras G - Raw Fruit Vol. 4 (2015)
Ras G
Raw Fruit Vol. 4
Black daffi’s Revenge
$2 cup of water
Da hipster hummus
ShiroFaceKillah
Stoney O’hara
£10 Coffee cake
James is the father
Spacebase identification
Vegan soul food
Lincoln 2 Step (Tej 2 the Head)
Got (Gear games)
Biscuit tease…
Thehomiegotherincheck…
What would Paul Paul Mooney say ?
The Green one
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).

Ajouter un commentaire