Mondo Drag - Occulation of Light (2016)

Mondo Drag - Occulation of Light (2016)

On m'a fait la réflexion, il n'y a pas longtemps, que si je " sortais de ma retraite " en écrivant une chronique, c'était que l'album devrait vraiment avoir un truc, un quelque chose d'assez costaud pour que je me retrouve à taper frénétiquement sur les touches d'un clavier. Une chose que j'ai appris à haïr au cours des dernières années.

Croyez-moi, ce nouvel opus de Mondo Drag vaut bien de se remettre au turbin et de passer quelques heures à gribouiller des phrases sans queue ni tête en mode "merde, je suis encore coincé en 67 pour bosser" (certains comprendront. D'autres, non).

"The Occultation Of Light" est une synthèse de tout ce qu'il y a de bon à prendre dans un mélange bien tordu de heavy psych et de prog.

Déjà fan de leurs deux précédents albums, "The Occultation Of Light" est une synthèse de tout ce qu'il y a de bon à prendre dans un mélange bien tordu de heavy psych et de prog. Oui, il y a du gros riff. Tout autant que du synthé et des mappes à n'en plus finir. Bref, tout ce qu'il faut pour avoir l'impression de chevaucher une énorme machine volante sous un ciel violet, un soleil rouge se couchant à l'horizon... Oui, ce nouvel album est définitivement un bijou et la seule manière de réellement comprendre à quel point ne se trouvera pas dans ce texte, ni aucun autre d'ailleurs. Il faut l'écouter. Très fort. Chez soi. Dans de "bonnes conditions".

Qu'un groupe cite Magma, King Crimson, Goblin, et Yes dans ses références est assez rare (putain de pute : MAGMA !!!) pour être souligné. Et ça vous donnera une idée des profondeurs cosmiques où la musique de Mondo Drag vous enverra.

 

Mondo Drag - Occulation of Light (2016)
Mondo Drag
Occulation of Light
Initiation
Out of Sight
Rising Omen
Incendiary Procession
The Eye
In Your Head (Parts I & II)
Dying Light
Ride The Sky (Bonus Track)
Journalist, radio speaker, PR guy, booker, crate digger, community manager, promoter. Je pourrais aussi l'écrire en français, il est vrai...

Ajouter un commentaire