Lyrics Born – Real People (2015)

Lyrics Born – Real People (2015)

D’après mes observations, les deux facteurs capables d’attirer l’attention de non amateurs de rap sur le rap sont les rappeurs accompagnés de groupes (The Roots, Public Enemy, Black Milk et plus récemment Action Bronson) et tous ceux capables d’atteindre des vitesses supérieures à la norme des rappeurs radio (Busdriver en tête et toute une floppée d’autres tacherons sans flow bien derrière). Lyrics Born (de son vrai nom Tom Shimura) réussit à réunir ces deux facteurs qui le destinaient à une reconnaissance bien méritée quand on considère le temps qu’il a passé dans l’underground.

Lyrics Born n’avait toutefois pas disparu pour en arriver douze ans plus tard à cet excellent disque entre rap, blues et soul

En effet, en découvrant ce disque je suis allé chercher des informations sur l’artiste inconnu avant de me rendre compte que j’avais déjà écouté un de ces disques. En 1997, à l’époque où le travail de Dj Shadow était encore regardé comme novateur (donc avant que le terme de trip hop ne deviennent l’équivalent du néo metal dans le milieu electro), le fameux DJ qui avait sorti le fantastique Endtroducing un an auparavant avait fondé le label Quannum Projects avec d’autres artistes, dont Lyrics born. La compilation Quannum Spectrum avait attiré l’attention à cause de l’association avec le Dj avant de disparaitre dans l’enfer des bacs à soldes pour de très bonnes raisons. Lyrics Born n’avait toutefois pas disparu et avait continué à sortir des disques solos depuis 2003 pour en arriver douze ans plus tard à cet excellent disque entre rap, blues et soul.

Avec un flow chanté, rapide et clair, les textes très narratifs de Lyrics Born rappellent le style de Neil Fallon de Clutch, et encore plus quand ses musiciens apportent des touches bluesy et energiques comme sur Real people ou $ir Racha. Autrement les quelques ralentissements plus smooth où le rappeur prend une voix plus grave (Around the bend) évoquent les Fun Lovin ‘ Criminals du fait de l’atmosphère enjoué qui se dégage de ce disque.

Real people pourrait être un disque live tant les musiciens interagissent entre eux constamment

Le parfait mélange entre les cuivres et les cordes des guitares, le clavier 70s, la rythmique funky et le mélange de flow rap et de chant, Real people superposent les styles et jouent sur tous les tableaux pour faire des morceaux entêtants après une seule écoute (WTF ?) grâce à l’ajout constant de petits détails créant un mouvement constant. Real people pourrait être un disque live tant les musiciens interagissent entre eux constamment. A contrario, l’enregistrement est très léché et fait perdre une partie de ce côté live du fait de la précision avec laquelle chaque musicien ressort.

Tout a été calculé car le musicien qui a mis son nom sur ce disque sait que le temps est arrivé pour lui de se faire connaitre du grand public. Pas de doute, il devrait y arriver s'il y a un peu de justice en ce monde, et s'il tourne avec ses musiciens. Il n’y a pas à douter que l’Europe, ses festivals et ses amateurs de métissages musicaux joyeux l’accueilleront à bras ouverts. Dit comme ça, on pourrait croire que j’encourage les bobos à se jeter sur lui, mais en réalité ce disque est juste trop efficace pour nier la qualité de ses disques. Tout est là, il ne reste plus qu’à danser.

Lyrics Born – Real People (2015)
Lyrics Born
Real People
Real People
Chest Wide Open
$ir Racha
All Hail the Queen (Ma belle reine)
Rock-away
Holy Matrimony
Around the Bend
Good Riddance
WTF ?
Mr D.I..L.L.G.A.F.
In Confidence
That’s it ! (real people remix)
2nd Act (Phoenix Rising)
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).

Ajouter un commentaire