Knxwledge - Hud Dreems (2015)

Knxwledge - Hud Dreems (2015)

Recevoir l’adoubement de Stones Throw est pour un beat maker une sorte de consécration dont il faut se montrer digne. Comme le dit sa biographie officielle, Knowxledge a bossé sur la première mixtape de Joey Bada$$ (sur Killuminati feat. le regretté Capital STEEZ) et le dernier Kendrick Lamar (sur Momma) mais il ne faut pas oublier qu’il a à son actif 22 disques et 46 EP sortis en version digitale. Le genre de discographie que l’on n'associe pas forcément à un jeune homme qui, à vue de nez, n’a pas plus de 25 ans. Ainsi, si certains vont le découvrir avec Hud dreams, lui-même pourrait passer pour un vétéran du milieu des beatmakers et producteurs.

Si les influences de Knxwledge sont visibles, elles ne poussent pas pour autant le talent du jeune producteur dans l’ombre

Pour les fans de Stones Throw (label de Madlib, Peanut Butter Wolf, entre autres), Hud dreems s’insère sans peine dans leur collection entre Flying Lotus et J Dilla. Les rythmiques décalées de time&tide ou thekareofit rappellent inévitablement les beats de FlyLo sur Los Angeles et J Dilla aurait sans doute approuvé le sampling de piano et de voix soul sur mylife. Cet enchainement de références convient cependant très bien à un disque de 26 titres pour 36 minutes où de courtes plages de moins de deux minutes (à l’exception d’une), voire même de 24 secondes, s’enchainent sans laisser de temps pour s’ennuyer. Le fait est que si les influences de Knxwledge sont visibles, elles ne poussent pas pour autant le talent du jeune producteur dans l’ombre.

Alors que des Pete Rock ou Dj Premier ont fait leur carrière aux côtés de rappeurs, Madlib et J Dilla ont construit une carrière sans l’aide d’aucun autre musicien. Leur travail s’écoute sans la contribution d’une voix autre que celles qu’ils samplent. Maître de leur univers, ils permettent aujourd’hui à des artistes comme Knxwledge d’être reconnus pour leur travail en tant que créateur d’instrumental sans sentir le besoin d’ajouter un flow quelconque par-dessus. Hud dreems n’est donc pas un CV pour producteur en quête d’associé mais un disque à part entière.

Energique et envoûtant, les 26 compositions de Hud dreems samplent de parts et d’autres la culture soul et jazz pour créer autre chose. Les instruments se croisent et se font échos, transpercés par des susurrements fantomatiques comme un parcours à travers un magasin de disques où l’on entendrait les artistes vous appeler au loin à la recherche de votre attention (bodies[TOTW]). Hud dreems est le résultat d’un voyage au sein de décennies de production musicale remixée et ré-imaginée par le seul pouvoir d’un homme armé de son sampleur.

C’est l’heure de la création, c’est l’heure de la récréation

A ce titre, le pseudonyme du producteur n’est pas présomptueux mais plutôt bien trouvé tant le musicien expose aussi autant son talent de compositeur que ses connaissances musicales. On en revient encore à la notion d’archiviste musical à la Madlib (lien vers ma chronique de Rock konducta) mais elle est essentielle pour comprendre le travail de tel producteur. Attaché au passé mais déterminé à le projeter dans le futur, Knxwledge démontre ici sa maitrise du sujet au gré des références et des ré-inventions. C’est l’heure de la création, c’est l’heure de la récréation.

 

Knxwledge - Hud Dreems (2015)
Knxwledge
Hud Dreems
kometostai.aintreallynootherwaytoputitro
time&tide
tkekareofit
shuremng
noflowrs[instrw]
dntfall
frmnowhere
thtroll
letuleave.[geekdop]
onlijournitro
thtbodi
bodies[TOTW]
behindme
faraway
flyinglizrds
mydesire[fortwin][vanuys]
trsh
jstowee
nvrending
stilluhme
Aintitovr
demskreets.fekts
beleeveibne
rightaftr[THK]
okaiokai
25/02/82, 1m80, à peine 60 kilos et élevé pour parcourir le macadam parisien de refuge en refuge jusqu'à son déménagement à Londres. Chroniqueur rock de 2004 à 2010 sur Eklektik-rock puis sur la fille du rock depuis 2010, bibliothécaire 2.0 depuis 2008, passionné de musique (metal, jazz, rap, electro …) et de comics. Ecrit aussi en anglais sur Delay and Distorsion (Chronique musicale).

Ajouter un commentaire