Eyehategod - In the Name of Suffering (1992)

Eyehategod - In the Name of Suffering (1992)

Je démarrerai par ce constat non-objectif et primaire : Eyehategod est le meilleur groupe de la terre... Dans sa catégorie, on peut en être persuadé, et en général, j'aime me persuader que c'est vrai (rire). Alors évidemment, des légions de personnes ne seront pas d'accord avec cet état de fait, mais le quintet les a déja enculé à ce moment-là, sans qu'ils s'en apercoivent.

Formé en 1988 à la Nouvelle-Orléans en Louisiane, voilà le résultat de la déchéance de la société moderne. Aprés avoir trouvé son line-up définitif, Eyehategod lâche dans la mare son premier chef-d'oeuvre quasi-ultime au titre déjà évocateur. "Précher l'apocalypse", le seul but ultime revendiqué d'Eyehategod. Nihilistes, drogués, anarchistes, et parfois violents (les tournées extrêmement chaotiques en compagnie de Buzzov-en), les membres du groupe ne pensaient même pas passer l'année 92. Mais les 10 titres sont pourtant tous des chefs-d'oeuvres de rock dans le fond diffcilement peu descriptibles, de "southern hardcore blues" comme ils l'ont dit eux-mêmes. "Depress" en ouverture, quintessance ultime du malaise musical, "Man is too ignorant to exist", "Shinobi" et son riffing absolu, "Run into the ground" et sa désaccélération mythique, etc....Bref, masterpiece ultime, à posséder absolument !!

Eyehategod - In the Name of Suffering (1992)
Eyehategod
In the Name of Suffering
Depress
Man Is Too Ignorant to Exist
Shinobi
Pigs
Run It into the Ground
Godsong
Children of God
Left to Starve
Hostility Dose
Hit a Girl
I exist.

Ajouter un commentaire