Craft - Void (2011)

Craft - Void (2011)

Ah, Craft... Pas besoin de réfléchir ou de faire le moindre effort de conceptualisation. Je débranche le cerveau, je lance le disque et j'ai peur. Les instincts suffisent amplement pour écouter " Void ", digne et Ô combien merveilleux successeur de " Fuck The Universe ".

Il y a tout ce qu'il faut dans ce nouvel album des Suédois : l'imagerie, un titre d'intro qui fout les miquettes, une collection de gros riffs, des blasts à la batterie, une voix sortie toute droite de la cave, des gueulantes interminables, des morceaux parfaitement nommés, sans équivoque aucune (" I Want to Commit Murder ", " Succumb to Sin "), et un son complètement Evil. Accessoirement et précision qui a son importance : un très, TRÈS gros son. Suis-je la meilleure personne pour écrire une chronique sur un album de black metal ? Certainement pas. J'apprécie assez fort peu le style, encore moins toute la mythologie qui s'y rattache, mais voilà, quand un album comme celui-là me tombe entre les oreilles, enfin, les mains, je me sens " obligé " de l'écouter. La plupart du temps, j'ai doucement envie de rigoler au bout de deux morceaux et je range l'objet au fin fond des oubliettes, mais pour un Wolves In The Throne Room ou un Craft... Plaisir pervers, je me confesse : j'apprécie. Aucune finesse, aucune retenue, des riffs, encore et encore. Lourds, oppressants et sacrément libérateurs. L'impression de se prendre un immeuble entier sur le coin de la gueule alors qu'on avait rien demandé et qu'on ne faisait que passer dans le coin, par hasard. Ultra-ambiancé et capable de méchants breaks, Craft a su faire évoluer assez subtilement sa formule. Le tempo est sans doute un peu plus rapide qu'il y a six ans, à l'époque de " Fuck The Universe " (oui, je l'ai déjà écrit, mais un titre d'album pareil, moi, ça m'émeut). Pour les fans du genre, soyez rassurés, l'aspect pur true black metal est encore bien présent. " Void " ne fait pas dans la dentelle, ce n'est pas l'album que vous mettrez sur la platine pour impressionner une blonde, ni pour les fêtes de Noël au repas de famille, mais le fait est qu'il accomplit très bien son office.

Craft - Void (2011)
Craft
Void
Intro (John's Nightmare)
Serpent Soul
Come Resonance Of Doom
The Ground Surrenders
Succumb To Sin
Leaving The Corporal Shade
Want To Commit Murder
Bring On The Clouds
Void
Journalist, radio speaker, PR guy, booker, crate digger, community manager, promoter. Je pourrais aussi l'écrire en français, il est vrai...

Ajouter un commentaire