Coliseum - Parasites EP (2011)

Coliseum - Parasites EP (2011)

Après un album «live» partagé avec le groupe canadien Burning Love, «Live At The Atlantic : Volume Four», sorti un peu plus tôt cette année, le groupe de Louisville revient déjà avec cet EP.

«Parasites» pourrait même être un album - il comporte huit morceaux – si Coliseum n'avait pas choisi de faire dans le format court pour ses titres. Durée totale : 19 minutes. Ambiance? Celle d'un brûlot survitaminé avec une distribution de grenades pour tout le monde. Les très rares instants où le tempo ralentit ne sont qu'une préparation à l'explosion de riffs la seconde qui suit. Ouais, Coliseum pilonne plus qu'il ne joue sur «Parasite». Mais c'est fait d'une manière toujours «intelligente». De la finesse dans la brutalité. Du brio dans le chaos. Agressif et sans compromis. De la rage avec des arguments et canalisé pour frapper là où ça fait mal. En quelques albums, Coliseum aura définitivement marqué la scène hardcore par son mélange rock, hardcore old school et un son qui rappelle le Dischord de la première période. La voix de Ryan Patterson est tout simplement «énorme». Mais qu'est-ce que je dis?! Absolument TOUT est Gros sur ce disque. Plus les enregistrements passent, plus Coliseum atteint des sommets dans la manière de composer. Enfin, voilà, le combo de Louisville a encore réussi à dépasser mes espérances et à mettre la barre un peu plus haut. Si je devais donner une, et une seule, référence en hardcore «contemporain», vous l'avez sous les yeux. Et j'espère dans les oreilles.

 

Coliseum - Parasites EP (2011)
Coliseum
Parasites
One Last Night
Waiting (Too Late)
Fiery Eye
Ghost of God
Big Baby
Gone With the Pope
Blood Of the Beasts
Give up the Ghost
Journalist, radio speaker, PR guy, booker, crate digger, community manager, promoter. Je pourrais aussi l'écrire en français, il est vrai...

Ajouter un commentaire