Les 10 groupes qu'il faut saisir en vinyle chez Svart Records

Les 10 groupes qu'il faut saisir en vinyle chez Svart Records

Svart Records est un label indépendant finlandais existant depuis 2009 qui, en grande partie, se préoccupe de ressortir des éditions qui ne sont plus disponibles au format vinyle. Mais pas que. En effet le label propose aussi quantité de projets divers et variés passant du rock psychédéliques / stoner / doom, au black-metal et même à l'électro. Dans un cas comme dans un autre, les éditions vinyles sont toujours très soignées et vous feront très certainement envie. Oui mais voilà, quoi prendre ? Pas de panique, voici une sélection afin de découvrir les projets à découvrir sur ce jeune label.

Hexvessel

Hexvessel est un groupe de rock/folk psychédélique finlandais fondé par Mat McNerney après son départ vers Helsinki en 2009. Le groupe s"influence du son de la fin des années 60, début des années 70 sur fond de culte de la nature et de mysticisme finlandais.

Une expérience obligatoire si vous ne connaissez pas. À noter qu'ils seront d'ailleurs de passage avec Alcestdébut 2014 à Paris. À ne louper sous aucun prétexte...

 

Victor Griffin's In-Graved

Produit par Travis Wyrick (Place of Skulls) et le guitariste/chanteur et fondateur Victor Griffin (Death Row, Pentagram, Place of Skulls) lors de la fermeture du chapitre Pentagram et Place of Skulls en 2012, leur album "Victor Griffin's In-Graved" a été bouclé en une semaine à partir de quelques bribes de morceaux alors que l'album et le projet n'avaient ni nom, ni membres.

Le résultat ? Après avoir choisi comme bassiste Guy Pinhas (The Obsessed, Acid King) et comme batteur Peter Campbell (Place of Skulls, 60 Watt Shaman) : 8 morceaux et une méchante leçon de rock qui donnerait envie à quiconque de claquer ses dernières économies dans une grosse cylindrée et de quitter le morne quotidien. Vous êtes prévenus.

 

Sammal

Une louche de Prog, un saupoudrage de Blues, le tout dans une langue improbable à nos oreilles françaises mais qui termine sur une classe incommensurable. Sammal ou une autre pépite de chez Svart Records apparue en 2011 avec cet unique album éponyme passé sous beaucoup de radars, il faut l'avouer. Les membres avouent avoir voulu, sans prétention, capturer l'âge d'or de la musique finlandaise. La volonté ici de chanter en langue finlandaise, de décrire des paysages étrangers au stress du monde contemporain est évidemment totalement volontaire.

Un album rock d'une grande richesse tant dans les mélodies que dans les émotions passées, indispensable à tous ceux qui en ont marre de se claquer uniquement de vieux projets rock dans leurs enceintes.

 

Oranssi Pazuzu

Oranssi (Orange) pour la couleur de l'énergie cosmique du Big-Bang, Pazuzu pour le démon mythique (du vent) présent d'ailleurs dans l'Exorciste, Oranssi Pazuzu a vu le jour en 2007 à Seinäjoki en Finlande. Tentant depuis de repousser les limites d'une musique sombre jammée, puisant autant dans le black-metal que dans le space-rock, le groupe séduit par un mix lancinant, électrisant et rafraîchissant, à l'image de leur dernier album Velonielu.

Si vous aimez le black-metal trituré, Svart Records signera une fois de plus pour vous une délicieuse découverte.

 

Jess and the Ancient Ones

Né en 2010 à Kuopio, toujours en Finlande, Jess and the Ancient Ones est composé de 7 membres dont une chanteuse du nom de... Jesse et 6 musiciens dont certains issus du groupe Deathchain. Le groupe balance un rock dit "occulte" (plus par les paroles que par la musique) se rapprochant sous certains aspects de la musique de Ghost, sans assimiler leur côté spectaculaire et extravagant.

Découvert justement la même année que le premier LP de Ghost "Opus Eponymous", Jess and the Ancient Ones est pour moi typiquement l'exception qui confirme la règle. Habituellement je ne suis pas forcément conquis par ce type de rock, mais il est suffisament bien composé pour vous embarquer dans de longues minutes de plaisir. A écouter rapidement.

 

Goatess

Chritus Linderson a été chanteur dans le légendaire groupe Saint-Vitus de 1991 à 1994 et est toujours chanteur depuis 2007 au sein du groupe de Doom Lord Vicar. Il revient en 2013 au sein de Goatessentouré de trois acolytes pour nous servir un Doom baignant dans une atmosphère mélangeant psychédélisme et gros riffs qui tuent. D'après lui : "il s'agit simplement du style de musique que nous aimerions écouter tout le temps".

Ce premier LP éponyme est un habile mélange de doom, de rock psyché et de heavy légèrement saupoudré de stoner. Bref, une alchémie payante pour celui qui est déjà attaché à un des styles sus-nommés.

 

Brutus

Brutus c'est une équation simple, une pincée de Suédois, un zeste de Norvégiens pour un résultat 0% de Protools, 100% hard-rock scandinave à papa qui va, selon le groupe, te donner envie de laisser pousser ta barbe, flusher les groupes "dits" modernes et te faire groover ta race.

Et est-ce que ça marche ? FUCK YES !

 

E-Musikgruppe Lux Ohr

E-Musikgruppe Lux Ohr a pour but de faire revivre le son de la musique électro-rock allemande des années 70. Autant dire que dans la liste il s'agit, avec Oranssi Pazuzu, du groupe qui dénote le plus, mais qui s'en plaindra ? 

Rappelant certaines frasques électroniques dignes de Pink Floyd ou des débuts de Jean-Michel Jarre, E-Musikgruppe Lux Ohr sert une musique à base de synthés analogiques, riche et captivante qui vous fera visiter tout le long de l'écoute de Kometenbahn quelques lointaines constellations... 

 

Bedemon

Rejeton du projet mère légendaire Pentagram durant les années 70, Bedemon (contraction de Demon and Behemoth) n'a que sporadiquement créé depuis ce temps suite à une histoire riche en anecdotes retrouvables un peu partout sur la toile. Et à l'écoute de Symphony of Shadows, publié en 2012 chez Svart, quel dommage pourrait-on dire.

Du heavy, du doom, de grande qualité, avec de véritables hymnes du genre. Tout simplement. 

 

Domovoyd

Quand Space-rock, Sludge et Psychédélisme s'entremêlent, Domovoyd, révélation de la scène finlandaise underground, entre en scène pour projeter l'auditeur dans une dimension où seul un peintre surréaliste y retrouverait ses marques.

Hallucinée, jammée, et électrique "Oh Sensibility" est une des pépites scandivane (voir plus) de l'année 2013. On vous aura prévenu.

Les 10 groupes qu'il faut saisir en vinyle chez Svart Records
Baktelraalis
Créateur de @Pelecanus_net + Drupal-maniac + Fils de l'internet + Amateur de culture ALT | PGP: 0x38FB7439

Ajouter un commentaire